comment utiliser l'huile essentielle de pamplemousse facilement ? Toutes ses propriétés et vertus

L’huile essentielle de pamplemousse, comment l’utiliser?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

L’huile essentielle de pamplemousse est connue pour favoriser l’élimination de la cellulite, mais ce n’est pas tout !

On peut l’utiliser pour apaiser les angoisses, ou les états nerveux de manière plus générale. Elle est aussi très efficace pour freiner la chute des cheveux et régule les problèmes de cheveux gras.

C’est une huile essentielle à tout faire, qui sent super bon et qui en plus n’est pas très chère ! C’est donc une huile essentielle indispensable à avoir chez soi.

Fiche conseils pour apprendre à utiliser les huiles essentielles facilement

Recevez votre fiche pratique en cadeau

Pour connaître les bases sur l’utilisation des huiles essentielles

L’huile essentielle de pamplemousse est obtenue à partir de deux variétés communes de pomélos (le rose et le blanc). Il s’agit en fait d’hybrides du vrai pamplemoussier et de l’oranger doux.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils ont des vertus similaires.

Dans cet article, je vais vous expliquer les différentes utilisations de l’huile essentielle de pamplemousse.

Nom botanique

 Citrus x paradisii  

Parties distillées

Le zeste

Ses principes actifs

  • Monoterpènes (limonène 95%)
  • Cétones sesquiterpéniques
  • Sesquiterpènes
  • Monoterpénols
  • Traces de coumarines, de furocoumarines, d’esters, et d’aldhéydes

Ses caractéristiques

  • Odeur : fruitée, acidulée et fraîche
  • Couleur : jaune ou verte
  • Consistance : visqueuse

Dans quels cas utiliser l’huile essentielle de pamplemousse?

  • Problèmes cutanés : acné, peaux mixtes, peaux grasses, rides, peaux fatiguées, peaux abimées.
  • Troubles nerveux : fatigue, stress, angoisses, anxiété, doutes, incertitudes, hésitations, pessimisme, idées noires, déprime,  surmenage, humeurs changeantes,  manque de créativité, manque d’entrain, manque de concentration.
  • Autres cas : crampes, douleurs musculaires, courbatures, raideurs, digestion difficile, indigestion, ballonnements, nausées, décalage horaire, convalescence, mauvaises odeurs, manque d’appétit, mauvaise circulation sanguine, cystites, hypertension, épidémies, infections, chute de cheveux, cuir chevelu gras.

Ses propriétés 

  • Antiseptique aérienne
  • Antibiotique naturel (huile essentielle de pépins)
  • Anti-infectieux
  • Rafraîchissante
  • Soulage les douleurs musculaires
  • Soulage les crampes
  • Diurétique
  • Favorise la détox
  • Drainante
  • Anti-cellulite
  • Raffermissante
  • “Mange graisses”
  • Facilite la digestion
  • Anti-chute de cheveux
  • Régule la sécrétion du sébum
  • Astringente
  • Anti-rides
  • Relaxante
  • Favorise le sommeil
  • Stimulante du système nerveux
  • Rééquillibrante sur le plan psychique
  • Aide à positiver
  • Tonique des systèmes veineux et lymphatiques

Comment utiliser l’huile essentielle de pamplemousse ?

Par voie olfactive :

En inhalation sèche : pour apaiser rapidement le stress ou pour booster sa concentration intellectuelle, on peut respirer l’huile essentielle au flacon pendant plusieurs secondes. A renouveler plusieurs fois par jour si nécessaire.

En diffusion atmosphérique : pour assainir l’air et prévenir les épidémies, on peut faire un mélange en quantité égale des huiles essentielles suivantes : pamplemousse, lavande vraie et ravintsara.

Si vous n’avez pas d’huile essentielle de ravintsara, celle-ci peut être remplacée par celle de saro. Ce sont des huiles essentielles très similaires d’un point de vue leurs profils chimiques.

Par voie cutanée :

  • En massage d’une zone particulière du corps : elle peut être diluée jusqu’à 20 %, c’est-à-dire 20 gouttes pour une cuillère à café d’huile végétale. En cas de cellulite localisée sur les cuisses ou sur les fesses par exemple.

Associations possibles pour une action anti-cellulite : orange, citron, patchouli ou lemongrass.

  • Sur le visage ou sur une autre zone sensible : dilution à 1  % c’est-à-dire 1 goutte pour une cuillère à café d’huile végétale. En cas d’acné ou de rides.
  • Sur l’intérieur des poignets : y déposer une goutte pour calmer des angoisses. Et rapprochez votre visage de vos poignets pour respirer l’huile essentielle.
  • Dans votre shampoing ou après-shampoing : pour une action anti-chute, ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse dans une dose de produit.

    Pour renforcer son action anti-chute, on peut l’associer aux huiles essentielles suivantes : cèdre d’Atlas, orange, nard Jatamansi, sauge sclarée, gingembre ou romarin à cinéole.

    Pour une action anti-cheveux gras : il est possible de mélanger l’huile essentielle de pamplemousse au tea tree, ou au niaouli.

  • Dans un bain : pour soulager des douleurs musculaires, mélangez au préalable 10 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse avec 10 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie couchée dans une base moussante ou dans une cuillère à soupe de miel ou d’aloe vera. Puis mélangez l’ensemble dans l’eau tiède.

    Si vous n’êtes pas très fan de l’huile essentielle de gaulthérie, utilisez seulement l’huile essentielle de pamplemousse, elle sent vraiment bon.

Par voie orale :

  • Pour faciliter la digestion : 1 à 2 gouttes 3 fois par jour dans une petite cuillère à café de miel, d’huile d’olive ou de purée d’amande. A prendre pendant 7 jours au maximum.
  • En cuisine : 1 goutte pour parfumer un plat ou un dessert.

Comment choisir son huile essentielle de pamplemousse ?

Les agrumes quels qu’ils sont soient sont très souvent traités à base de cires, de pesticides et de fongicides.

C’est pourquoi je vous recommande fortement d’opter pour une huile essentielle bio.

Vous éviterez de vous intoxiquer avec des résidus de produits chimiques nocifs en tout genre.

Les huiles essentielles sont des produits extrêmement concentrés, il faut rester vigilant quant à la qualité de ce que l’on achète.

Ou trouver des huiles essentielles ?

Vous cherchez des huiles essentielles bio ? 🙂

Vous souhaitez acheter des huiles essentielles de bonne qualité à prix raisonnables ?

Je vous propose les huiles essentielles bio de mon partenaire Anastore Bio.

➡ Cliquez-ici pour vous procurer de l’essence de pamplemousse bio (pure et naturelle).

Des contre-indications ?

  • L'huile essentielle de pamplemousse fait partie des huiles essentielles photosensibilisantes. Il faut éviter son usage après exposition au soleil.
  • Les huiles essentielles d'agrumes sont particulièrement irritantes, il faudra toujours les diluer quand on veut les utiliser sur la peau. Sinon vous risquez à coup sur des brûlures.
  • L'huile essentielle de pamplemousse est déconseillée durant les trois premiers mois de grossesse.

  • Pour connaître toutes les précautions générales d'usage des huiles essentielles, allez voir cet article.

Mes sources :
Ma bible des huiles essentielles par Danièle Festy

Le petit Larousse des huiles essentielles par Thierry Folliard
Aroma-zone.com

Que pensez-vous de l’huile essentielle de pamplemousse ? Répondez à cette question en bas de cet article.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone
About The Author

Emmanuelle

Je m’appelle Emmanuelle, j’ai 26 ans et j’habite Ile-de-France. Je m’intéresse à l’aromathérapie et à la phytothérapie depuis quelques temps et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire un blog. Je souhaite par ce site partager mes connaissances sur ces thématiques mais aussi pouvoir créer un échanges avec mes lecteurs. Pourquoi les méthodes naturelles ? Etant de formation chimiste, je me suis intéressée de près à la composition de mes produits de beauté, et je me suis aperçue que l’intégralité de mes cosmétiques contenaient beaucoup de produits nocifs pour la santé. Dans un premier temps j’ai décidé de faire un grand tri dans mes produits et de garder seulement ceux que je n’arrivais pas remplacer par du bio. Mais par la force des choses, j’ai dû radicalement changer mes habitudes après voir fait allergies sur allergies à cause de mes produits de maquillage et soins pour la peau. Pendant plusieurs fois, je n’avais pas d’autres alternatives que d’utiliser uniquement des huiles végétales comme soins pour la peau, et bien sur j’avais stopper le fond de teint et la poudre, car ma peau ne supportait plus rien. C’est ce qui m’a en partie décidée à sauter le pas pour de bon avec les produits naturels et bio, je n’utilise plus de produits non bio, et depuis environ un an je fais mes propres cosmétiques pour contrôler les ingrédients que je mets à l’intérieur. Mon intérêt pour les huiles essentielles est venu par après, il faut dire que je n’y connaissais pas grand-chose. La seule huile essentielle que je possédais était une huile essentielle de tea tree et je ne savais qu’une chose de son utilisation, j’avais lu dans un magazine qu’on pouvait l’utiliser sur les boutons. C’est pour vous dire à quel point je n’avais pas une connaissance très étendue des huiles essentielles. En fait j’ai commencé à comprendre comment les utiliser avec un livre que l’on m’avait offert, et même avec ce livre je n’avais pas saisi tous les aspects de l’aromathérapie. J’ai dû lire un bon nombre de livres avant de comprendre vraiment à quoi servait les huiles essentielles et les différents usages. Parallèlement je me suis intéressée à la phytothérapie, car il faut savoir que les médicaments actuels sont à 70 % dérivés de molécules naturelles, et notons tout de même qu’au jour d’aujourd’hui peu de personnes sur cette terre ont accès aux médicaments, la phytothérapie est la première médecine des hommes. La pharmacopée chinoise, indienne n’ont plus a démonter leur efficacité. Outre la phytothérapie, j’ai découvert une autre méthode plus prisée des Anglo saxons. Les fleurs de bach, je pense que cette méthode inspirée du principe de l’homéopathie peut trouver sa place à côté de l’aromathérapie. Cette technique naturelle permet de rétablir différents états émotionnels. J’en parlerai sur le blog au même titre que les huiles essentielles et les plantes médicinales. Il vrai que je parle beaucoup des méthodes naturelles mais je ne perds pas de vue le terrain… C’est bien pour cela que je précise dans mes articles que telle ou telle méthode ne peut pas corriger des mauvaises habitudes comme la malbouffe, ou l’inactivité. Il faut bien comprendre que ces alternatives naturelles sont à inclure dans les cadre d’un mode de vie sain. Je vous souhaite une bonne navigation sur le blog !

2 Commentaires

  • Esthelle

    Répondre Répondre 25 mars 2016

    Ah ben voilà une bonne fiche pour une HE que je ne savais pas recycler (je m’en suis servie pour un do maison).
    Bonne journée.

    • Bonjour Esthelle, oui c’est vrai qu’on peut faire pas mal de chose avec ! Moi je l’utilise souvent dans mon shampoing, j’aime bien l’odeur. 🙂 Merci d’être passée sur le blog ! A bientôt

LAISSER UN COMMENTAIRE

* Indique le champ requis