comment utiliser l'huile essentielle de cèdre d'atlas ?

L’huile essentielle de cèdre d’Atlas contre le stress, comment l’utiliser ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Recevez votre liste en cadeau

20 huiles essentielles anti-stress efficaces

privacy Vos données sont en sécurité. Vous ne recevrez pas d'emails intempestifs, seulement l'actualité du blog.

L’huile essentielle de cèdre d’Atlas possède de nombreux bienfaits.

Excellent anti-stress, réputé pour lutter efficacement contre la cellulite, et la chute des cheveux, le cèdre d’Atlas est un incontournable !

De mon côté, je l’utilise souvent dans mon shampoing pour son action anti-chute.

Comment bien l’utiliser sans dangers quand on ne s’y connait pas trop en aromathérapie ?

Je vous explique tout dans cet article ! 🙂 

Nom botanique

Cedrus atlantica

Parties distillées

Le bois

Ses principes actifs

  • Sesquiterpènes
  • Sesquiterpénols
  • Cétones sesquiterpèniques

Ses caractéristiques

  • Couleur : jaune miel
  • Odeur : douce et boisée, avec une note un peu acide
  • Aspect : liquide, assez visqueuse

Huile essentielle cèdre d’Atlas : dans quels cas l’utiliser?

  • Troubles nerveux : anxiété, dépression nerveuse, déprime, difficultés pour s’endormir, insomnies, angoisses, stress, nervosité,  cauchemars, manque de concentration, indécision, fatigue nerveuse, manque de confiance en soi.
  • Affections de la peau :eczéma, psoriasis, tâches de vieillesse, mycoses cutanées, allergies cutanées, œil de perdrix, peaux grasses, acné, cuirs chevelus gras, pellicules, cellulite, dermatoses fongiques, parasitaires.
  • Troubles respiratoires : rhume, grippe, asthme, bronchite, toux, refroidissement.
  • Autres cas : rhumatismes, arthrite, polyarthrite, douleurs articulaires, infections urinaires, chute des cheveux, ongles cassants, addictions (nourriture, tabac, alcool, drogues…), œdèmes des membres inférieurs (rétention d’eau), surcharge pondérale.

Ses propriétés

  • Anti-stress
  • Anxiolytique
  • Réconfortant
  • Antidépressif
  • Aphrodisiaque
  • Stimule l’immunité
  • Expectorant
  • Mucolytique
  • Décongestionnant pulmonaire
  • Antiseptique
  • Anti-infectieux
  • Antivirale
  • Anti-inflammatoire
  • Antalgique
  • Répulsif des mites et des moustiques
  • Antibactérien
  • Antiseptique
  • Anti-champignons
  • Anti-rhumatismale
  • Déstocke les graisses
  • Tonique lymphatique
  • Décongestionnant œdèmes
  • Anti-cellulite
  • Antiallergique
  • Détoxifiant
  • Drainant
  • Adoucissant
  • Hydratant
  • Cicatrisant
  • Régénérant

Huile essentielle cèdre d’Atlas : ses utilisations

Par voie olfactive :

  • Avec un diffuseur d’huiles essentielles : le cèdre d’Atlas peut être utilisé en synergie avec d’autres huiles essentielles anti-stress tels que les agrumes (orange douce, mandarine verte, pamplemousse, bergamote), ou avec la lavande vraie.

    Diffusion contre les moustiques : on peut faire un mélange d’huiles essentielles répulsives (géranium rosat, citronnelle.)

  • En inhalation humide : pour soigner un rhume par exemple. Je vous explique dans cet article comment faire une inhalation humide. Cette méthode permet de désinfecter, et de booster son système immunitaire. Pour décupler l’efficacité du cèdre d’Atlas, on peut l’associé à l’huile essentielle de ravintsara, une excellente huile connue pour renforcer les défenses naturelles de l’organisme.

    A défaut de ravintsara, d’autres associations sont possibles pour soigner un rhume ou une grippe : eucalyptus radié, saro, citron, tea tree.

  • En inhalation sèche : pour apaiser un stress, des angoisses, bien respirer l’huile essentielle au flacon pendant quelques secondes.
    On peut aussi l’utiliser de cette manière avant d’aller dormir, ça va permettre de faciliter l’endormissement.
  • Dans le bain : pour se relaxer ! Mélanger 1 goutte d’huile essentielle de cèdre d’Atlas dans une base moussante pour le bain.
    Je vous conseille de ne pas forcer sur le dosage, car c’est une huile qui sent très (trop) fort je trouve.

Par voie cutanée :

  • Application locale sur la peau. Elle peut être diluée jusqu’à 20% maximum, soit 20 gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale. Ce dosage convient au traitements des boutons d’acné ou problèmes de peaux grasse.

    Pour traiter en profondeur la cellulite : préparer une huile de massage dosée à 0,5 %, puis bien masser les zones à traiter.
    Pour une huile de massage encore plus efficace, on peut réaliser des synergies avec les huiles essentielles de christe marine, de  pamplemousse, ou de citron. Elles favorisent le déstockage des graisses.

    Faites une semaine de pause au bout de 3 semaines d’utilisation de votre huile de massage et recommencer si besoin.

    Remarque : les huiles essentielles d’agrumes sont photosensbilisantes ! Pas d’exposition au soleil après les avoir utiliser.

  • Pour apaiser l’anxiété : déposer 1 à 2 gouttes d’huile essentielle sur la face interne des poignets. Si vous avez la peau sensible, diluer le cèdre d’Atlas dans une huile végétale (argan, jojoba, ce que vous avez à porter de main !)
  • Dans son shampoing ou masque cheveux : pour une action anti-chute de cheveux, diluer 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de cèdre d’Atlas dans une dose de produit. Laisser agir le tout quelques minutes avant de bien rincer.

2 recettes de roll-on avec l’huile essentielle de cèdre d’Atlas

Voici deux recettes de roll-on pour apaiser le stress et l’anxiété naturellement.

* 1ère recette d’un roll-on anti-stress !

Mélanger les huiles essentielles suivantes dans un roll-on vide et propre :

  • 3 gouttes d’HE de cèdre d’Atlas (Cedrus atlantica)
  • 8 gouttes d’HE de petit grain bigarade (Citrus aurantium)
  • 5 gouttes d’essence de mandarine rouge (Citrus reticulata blanco)
  • 2 gouttes d’HE d’ylang-ylang (Cananga odorata)
  • 7 gouttes d’HE de bois de rose (Aniba rosaeodora)

Et compléter le reste avec de l’huile d’amande douce ou celle de votre choix.

C’est une formule à respirer à tout moment de la journée en cas d’anxiété.

Si vous n’avez l’huile essentielle de bois de rose, vous pouvez la remplacer celle de bois de Hô.

* 2ème recette d’un recette de roll-on “anti coup de blues”

Mélanger les huiles essentielles suivantes dans un roll-on vide et propre :

  • 3 gouttes d’HE de cèdre d’Atlas (Cedrus atlantica)
  • 8 gouttes d’HE de litsée citronnée (Litsea cubeba)
  • 5 gouttes d’HE de laurier noble (Laurus nobilis)
  • 12 gouttes d’essence de bergamote (Citrus bergamia )

Puis compléter le reste avec l’huile végétale de votre choix.

Respirer ce roll-on aux huiles essentielles à tout moment de la journée si besoin.

L’huile essentielle de litsée citronnée peut être remplacée par l’huile essentielle de pamplemousse.

Des contre-indications ?

  • Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes et allaitantes, ni par les enfants de moins de 7 ans. Cette huile essentielle est abortive, attention !
  • Contre-indications aux femmes ayant des antécédents hormonodépendants.
  • Diluer toujours cette huile essentielle, elle est irritante pour la peau.
  • Faire un test de tolérance cutané avant de l’utiliser sur la peau. Un essai en diluant une goutte d’huile essentielle dans un peu d’huile végétale à appliquer dans le pli du coude pour vérifier l’absence d’allergies cutanées.
  • Respirer l’huile essentielle de cèdre d’Atlas peut être neurotoxique à long terme, ne pas utiliser de manière continue.
  • L’utilisation du cèdre d’Atlas par voie orale est déconseillée. Au delà de 6 gouttes par jour, celle-ci peut provoquer des nausées, des problèmes gastriques voire des hallucinations.
  • A titre indicatif : elle est non photosensibilisante, non hépatotoxique, non-cortison like et non irritante des voies respiratoires.

Les informations de ce blog sont à titre informatifs, elles ne remplacent pas l’avis d’un pharmacien.

Mes sources :
Ma bible des huiles essentielles par Danièle Festy
Le guide familial des huiles essentielles, L. Bec, C. Hofman, R. Le jeune
Aromaweb.com

Et vous avez-vous déjà tester l’huile essentielle de cèdre d’Atlas ?  🙂

Répondez à cette question en bas dans les commentaires.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone
About The Author

Emmanuelle

Je m’appelle Emmanuelle, j’ai 24 ans et j’habite Ile-de-France. Je m’intéresse à l’aromathérapie et à la phytothérapie depuis quelques temps et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire un blog. Je souhaite par ce site partager mes connaissances sur ces thématiques mais aussi pouvoir créer un échanges avec mes lecteurs. Pourquoi les méthodes naturelles ? Etant de formation chimiste, je me suis intéressée de près à la composition de mes produits de beauté, et je me suis aperçue que l’intégralité de mes cosmétiques contenaient beaucoup de produits nocifs pour la santé. Dans un premier temps j’ai décidé de faire un grand tri dans mes produits et de garder seulement ceux que je n’arrivais pas remplacer par du bio. Mais par la force des choses, j’ai dû radicalement changer mes habitudes après voir fait allergies sur allergies à cause de mes produits de maquillage et soins pour la peau. Pendant plusieurs fois, je n’avais pas d’autres alternatives que d’utiliser uniquement des huiles végétales comme soins pour la peau, et bien sur j’avais stopper le fond de teint et la poudre, car ma peau ne supportait plus rien. C’est ce qui m’a en partie décidée à sauter le pas pour de bon avec les produits naturels et bio, je n’utilise plus de produits non bio, et depuis environ un an je fais mes propres cosmétiques pour contrôler les ingrédients que je mets à l’intérieur. Mon intérêt pour les huiles essentielles est venu par après, il faut dire que je n’y connaissais pas grand-chose. La seule huile essentielle que je possédais était une huile essentielle de tea tree et je ne savais qu’une chose de son utilisation, j’avais lu dans un magazine qu’on pouvait l’utiliser sur les boutons. C’est pour vous dire à quel point je n’avais pas une connaissance très étendue des huiles essentielles. En fait j’ai commencé à comprendre comment les utiliser avec un livre que l’on m’avait offert, et même avec ce livre je n’avais pas saisi tous les aspects de l’aromathérapie. J’ai dû lire un bon nombre de livres avant de comprendre vraiment à quoi servait les huiles essentielles et les différents usages. Parallèlement je me suis intéressée à la phytothérapie, car il faut savoir que les médicaments actuels sont à 70 % dérivés de molécules naturelles, et notons tout de même qu’au jour d’aujourd’hui peu de personnes sur cette terre ont accès aux médicaments, la phytothérapie est la première médecine des hommes. La pharmacopée chinoise, indienne n’ont plus a démonter leur efficacité. Outre la phytothérapie, j’ai découvert une autre méthode plus prisée des Anglo saxons. Les fleurs de bach, je pense que cette méthode inspirée du principe de l’homéopathie peut trouver sa place à côté de l’aromathérapie. Cette technique naturelle permet de rétablir différents états émotionnels. J’en parlerai sur le blog au même titre que les huiles essentielles et les plantes médicinales. Il vrai que je parle beaucoup des méthodes naturelles mais je ne perds pas de vue le terrain… C’est bien pour cela que je précise dans mes articles que telle ou telle méthode ne peut pas corriger des mauvaises habitudes comme la malbouffe, ou l’inactivité. Il faut bien comprendre que ces alternatives naturelles sont à inclure dans les cadre d’un mode de vie sain. Je vous souhaite une bonne navigation sur le blog !

LAISSER UN COMMENTAIRE

* Indique le champ requis