tous les conseils utiles pour bien éliminer et faire une bonne détox naturellement

7 conseils pour faire une détox efficace

Recevez votre mini guide !

10 conseils pour être zen et en forme grâce aux huiles essentielles

privacy Vos données sont en sécurité. Vous ne recevrez pas d'emails intempestifs, seulement l'actualité du blog.

Mini guide : 10 conseils pour être zen et en forme avec les huiles essentielles

J’avais envie de me faire une petite détox après ces fêtes de Noël, je me suis dit que c’était l’occasion de vous faire profiter de ce que j’ai fais pour me remettre d’aplomb. 🙂 

1- Un thé cocktail de plantes détox citron après le réveil

J’ai débuté une nouvelle routine le matin pour bien éliminer, je commence par boire un thé pour le jeûne aux plantes additionné d’un peu de jus de citron frais.

Composition de mon thé :

  • Pommes : riche en antioxydants.
  • Avoine vert : favorise un bon transit intestinal.
  • Fleurs de sureau : anti-inflammatoire, antivirale, antioxydante, diurétique.
  • Fenouil : antispasmodique, favorise une bonne digestion.
  • Feuilles de bouleau : connue pour faciliter l’élimination des graisses.
  • Feuilles de maté vert : diurétique, énergisant.
  • Baies de genévrier : propriétés digestives, diurétiques, stomachiques.
  • Serpolet : remède en cas d’indigestion.
  • Guimauve : adoucissant, anti-inflammatoire, soigne les infections intestinales.
  • Jus de citron : stimule le foie, favorise l’élimination des toxines, déstocke les graisses .

2- Un jus de carotte frais à midi

Je n’ai pas souvent le temps de préparer des jus frais, mais cette fois j’ai profité ce week-end pour me faire un jus de carotte bio.

J’utilise ma centrifugeuse Cuisinart, j’en ai testé pas mal et celle-ci est vraiment bien d’un point du rendement d’extraction en jus, et du côté pratique.

Facile d’utilisation, le nettoyage n’est pas trop fastidieux.

Le tout c’est de s’y coller après avoir fait son jus, car les jus de légumes ont la fâcheuse tendance de s’incruster sur les parois.

Ce que je fais, c’est tout simplement de rincer les différentes pièces juste après utilisation, et je brosse le filtre pour enlever les fibres.

Pour conserver le jus plus longtemps et éviter qu’il ne s’oxyde trop vite, j’ai ajouté un jus d’un demi-citron vert.

Le jus de carotte est reminéralisant et riche en vitamine A.

3- Le psyllium après les repas

En ce moment je prend du psyllium blond le soir après avoir mangé.

Je mélange une cuillère à soupe dans un fond d’eau.

Et je bois ce mélange rapidement pour éviter qu’il ne gonfle de trop (ça peut devenir imbuvable si attend trop longtemps).

Il y a en fait plusieurs techniques pour le consommer, dont celle que je viens de décrire.

Autre méthode, laisser volontairement gonflé le psyllium dans l’eau.

Lorsque le psyllium a l’aspect d’un gel, on peut le consommer tel quel.

(Perso, j’ai testé une seule fois, et j’avais envie de vomir ! :mrgreen: J’ai horreur de tout ce qui peut être gélatineux. Et j’ai ensuite eu mal au ventre).

Si comme moi vous avez du mal avec les gélatines, restez sur la période qui sera beaucoup hasardeuse.

Je tiens quand même à préciser que consommer du psyllium nécessite un petit entrainement, car c’est très désagréable à boire, il faut s’y habituer.

Le psyllium sont des téguments (des enveloppes de graines) qui une fois en contact d’eau gonfle et devient visqueux.

Cette plante originaire de l’Inde est connue pour faciliter le transit, elle diminuerai également le taux de cholestérol.

4- Du maté vert à volonté ou presque

Pour ce qui me suive, je suis une grande fan de maté.

J’en bois presque tous les jours : en semaine j’en bois le matin et le week-end c’est open bar du matin jusqu’à 18 h maximum, après j’évite pour ne pas avoir d’insomnies (le maté contient de la caféine).

Pour ceux qui seraient  intéressé pour en savoir plus sur le maté vert, allez voir cet article que j’ai détaillé à ce sujet.

Pour ce qui est de la détox : ça aide à nettoyer le système digestif.

5- Un jeûne court pour bien éliminer

Etant donné que j’ai pas mal “abusé” pendant ces fêtes, j’ai senti que j’avais besoin de faire un petit jeûne. Me concernant, j’ai sauté le petit déjeuner, et j’ai simplement bu des thés aux plantes.

En fin de matinée, j’ai pris mon jus de carotte.

Et c’est seulement au déjeuner que j’ai commencé à manger des fruits et légumes crus pour reprendre doucement.

Je sais que certains sont réfractaires à l’idée de jeûner, mais parfois ça fait du bien de mettre son système digestif au repos et de faire un peu de nettoyage !

6- Balade tranquille au grand air

Une ballade en forêt, à la mer, bref dans un endroit paisible loin de la pollution sonore.

Ca fait un bien fou, et je me sens tout de suite ressourcée et les idées plus claires.

7- Du repos…

Quand on jeûne, le repos est important : tant physique que mental.

Couper les sources d’informations qui peuvent nous perturber inutilement : Facebook, les infos de la télé qui tournent en boucle, etc.

Il faut parfois savoir s’arrêter de consommer des tonnes d’informations (inutiles, voire négatives et qui n’apportent rien).

A la place : un peu de marche, un peu de méditation, quelques exercices type yoga ou étirements et on est requinqué ! 🙂 

Et vous quelles sont vos astuces pour faire une bonne détox ?

Répondez à cette question en dessous dans les commentaires. 🙂

About The Author

Emmanuelle

Je m’appelle Emmanuelle, j’ai 24 ans et j’habite Ile-de-France. Je m’intéresse à l’aromathérapie et à la phytothérapie depuis quelques temps et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire un blog. Je souhaite par ce site partager mes connaissances sur ces thématiques mais aussi pouvoir créer un échanges avec mes lecteurs. Pourquoi les méthodes naturelles ? Etant de formation chimiste, je me suis intéressée de près à la composition de mes produits de beauté, et je me suis aperçue que l’intégralité de mes cosmétiques contenaient beaucoup de produits nocifs pour la santé. Dans un premier temps j’ai décidé de faire un grand tri dans mes produits et de garder seulement ceux que je n’arrivais pas remplacer par du bio. Mais par la force des choses, j’ai dû radicalement changer mes habitudes après voir fait allergies sur allergies à cause de mes produits de maquillage et soins pour la peau. Pendant plusieurs fois, je n’avais pas d’autres alternatives que d’utiliser uniquement des huiles végétales comme soins pour la peau, et bien sur j’avais stopper le fond de teint et la poudre, car ma peau ne supportait plus rien. C’est ce qui m’a en partie décidée à sauter le pas pour de bon avec les produits naturels et bio, je n’utilise plus de produits non bio, et depuis environ un an je fais mes propres cosmétiques pour contrôler les ingrédients que je mets à l’intérieur. Mon intérêt pour les huiles essentielles est venu par après, il faut dire que je n’y connaissais pas grand-chose. La seule huile essentielle que je possédais était une huile essentielle de tea tree et je ne savais qu’une chose de son utilisation, j’avais lu dans un magazine qu’on pouvait l’utiliser sur les boutons. C’est pour vous dire à quel point je n’avais pas une connaissance très étendue des huiles essentielles. En fait j’ai commencé à comprendre comment les utiliser avec un livre que l’on m’avait offert, et même avec ce livre je n’avais pas saisi tous les aspects de l’aromathérapie. J’ai dû lire un bon nombre de livres avant de comprendre vraiment à quoi servait les huiles essentielles et les différents usages. Parallèlement je me suis intéressée à la phytothérapie, car il faut savoir que les médicaments actuels sont à 70 % dérivés de molécules naturelles, et notons tout de même qu’au jour d’aujourd’hui peu de personnes sur cette terre ont accès aux médicaments, la phytothérapie est la première médecine des hommes. La pharmacopée chinoise, indienne n’ont plus a démonter leur efficacité. Outre la phytothérapie, j’ai découvert une autre méthode plus prisée des Anglo saxons. Les fleurs de bach, je pense que cette méthode inspirée du principe de l’homéopathie peut trouver sa place à côté de l’aromathérapie. Cette technique naturelle permet de rétablir différents états émotionnels. J’en parlerai sur le blog au même titre que les huiles essentielles et les plantes médicinales. Il vrai que je parle beaucoup des méthodes naturelles mais je ne perds pas de vue le terrain… C’est bien pour cela que je précise dans mes articles que telle ou telle méthode ne peut pas corriger des mauvaises habitudes comme la malbouffe, ou l’inactivité. Il faut bien comprendre que ces alternatives naturelles sont à inclure dans les cadre d’un mode de vie sain. Je vous souhaite une bonne navigation sur le blog !

Leave A Response

* Denotes Required Field