tous les conseils pour activer la pousse des cheveux par des méthodes naturelles et efficaces, comment utiliser ces huiles essentielles et quel dosage

7 conseils pour activer la pousse des cheveux

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Vous cherchez un moyen pour activer la pousse de vos cheveux ?

Sachez d’abord qu’il n’y a pas de shampoing miracle ou de pilule magique pour faire pousser les cheveux, sinon ça se saurait !

Par contre, on peut agir sur différents facteurs pour favoriser leurs pousses, soyez patient ça ne se fait pas du jour au lendemain !

Recevez votre fiche conseils en cadeau

5 huiles essentielles efficaces contre la chute de cheveux

Mes 7 conseils pour activer la pousse des cheveux 

  1. Adoptez une alimentation saine, en évitant le plus possible les plats transformés industriels, le sucre raffiné, les graisses animales en excès, et le sel. Mettez l’accent sur les fruits et les légumes bio si possible, les noix, les graines (sésames, pavots, lin, chia), et les légumineuses. Ces aliments sont riches en nutriments !

    Pour la petite histoire, il y a environ deux ans j’ai décidé d’augmenter drastiquement ma consommation de fruits et de légumes. Je mangeais 3 à 4 fois plus de fruits et de légumes qu’avant, j’ai vu une réelle différence sur la pousse de mes cheveux.

    Le plus flagrant, c’était que j’avais une nouvelle mèche de cheveux qui avait commencée à pousser à la limite du front et du cuir chevelu, j’étais scotchée quand j’ai vu ça ! J’ai donné ce conseil à mon frère qui lui aussi a constaté le même phénomène de pousse au bout de quelques mois.

    L’alimentation c’est la clé !

  2. Ne lavez pas vos cheveux tous les jours, ça les fragilise !
  3. Brossez vos cheveux deux fois par jour afin de retirer les résidus de poussières, et de pollution extérieur.
  4. Utilisez des produits capillaires bio, beaucoup plus respectueux pour les cheveux.
  5. Toutefois je vous conseille d’éviter les shampoings bio qui contienne de l’ammonium lauryl sulfate, c’est un tensioactif irritant.
  6. Evitez de faire des coiffures qui tirent trop sur les cheveux. Ils pourraient se fragiliser à la longue.
  7. Massez-vous le cuir chevelu avec le sérum traitant pour la pousse des cheveux pendant quelques minutes (recette ci-dessous). Il est important de faire un massage quotidien  du cuir chevelu afin d’activer la circulation sanguine dans cette zone. L’idéal est de le faire la tête en bas !

Recette du sérum traitant pousse des cheveux 

Je vous propose ici une recette d’un sérum traitant pour la pousse des cheveux. On l’utilise en massage du cuir chevelu. Pour 50 mL environ. Dans un flacon, versez successivement les ingrédients listés ci-dessous :
cheveux

  • 20 mL d’huile de ricin
  • 30 mL d’huile de macadamia
  • 10 gouttes d’huile essentielle de romarin
  • 5 gouttes de vitamine E

Précautions avant utilisation :

  • Respecter les dosages des huiles essentielles, elles peuvent être irritantes et allergisantes.
  • Faites d’abord un test sur une petite zone du cuir chevelu pour vérifier que vous n’avez pas de réactions allergiques.
  • Si vous faites une réaction allergique, n’utilisez pas ce produit.

Pourquoi j’ai choisi ces ingrédients ?

  • L’huile de macadamia et la vitamine E sont connues pour favoriser la micro-circulation.
  • L’huile de ricin permet de régénérer les cheveux fatigués, elle favorise la pousse des cheveux.
  • L’huile essentielle de romarin a des propriétés anti-chutes, et favorise aussi la pousse des cheveux.

Et n’oubliez pas, ce sérum peut vous apporter un coup de pouce pour activer la pousse de vos cheveux mais ne sous estimez pas l’importante des différents facteurs listés plus hauts. Ils sont très importants !

Si vous avez d’autres astuces et conseils pour activer la pousse des cheveux, répondez à cette question en bas dans les commentaires. 🙂

Mes sources :

Article Pubmed : The essential oils of Chamaecyparis obtusa promote hair growth through the induction of vascular endothelial growth factor gene
Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone
About The Author

Emmanuelle

Je m’appelle Emmanuelle, j’ai 26 ans et j’habite Ile-de-France. Je m’intéresse à l’aromathérapie et à la phytothérapie depuis quelques temps et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire un blog. Je souhaite par ce site partager mes connaissances sur ces thématiques mais aussi pouvoir créer un échanges avec mes lecteurs. Pourquoi les méthodes naturelles ? Etant de formation chimiste, je me suis intéressée de près à la composition de mes produits de beauté, et je me suis aperçue que l’intégralité de mes cosmétiques contenaient beaucoup de produits nocifs pour la santé. Dans un premier temps j’ai décidé de faire un grand tri dans mes produits et de garder seulement ceux que je n’arrivais pas remplacer par du bio. Mais par la force des choses, j’ai dû radicalement changer mes habitudes après voir fait allergies sur allergies à cause de mes produits de maquillage et soins pour la peau. Pendant plusieurs fois, je n’avais pas d’autres alternatives que d’utiliser uniquement des huiles végétales comme soins pour la peau, et bien sur j’avais stopper le fond de teint et la poudre, car ma peau ne supportait plus rien. C’est ce qui m’a en partie décidée à sauter le pas pour de bon avec les produits naturels et bio, je n’utilise plus de produits non bio, et depuis environ un an je fais mes propres cosmétiques pour contrôler les ingrédients que je mets à l’intérieur. Mon intérêt pour les huiles essentielles est venu par après, il faut dire que je n’y connaissais pas grand-chose. La seule huile essentielle que je possédais était une huile essentielle de tea tree et je ne savais qu’une chose de son utilisation, j’avais lu dans un magazine qu’on pouvait l’utiliser sur les boutons. C’est pour vous dire à quel point je n’avais pas une connaissance très étendue des huiles essentielles. En fait j’ai commencé à comprendre comment les utiliser avec un livre que l’on m’avait offert, et même avec ce livre je n’avais pas saisi tous les aspects de l’aromathérapie. J’ai dû lire un bon nombre de livres avant de comprendre vraiment à quoi servait les huiles essentielles et les différents usages. Parallèlement je me suis intéressée à la phytothérapie, car il faut savoir que les médicaments actuels sont à 70 % dérivés de molécules naturelles, et notons tout de même qu’au jour d’aujourd’hui peu de personnes sur cette terre ont accès aux médicaments, la phytothérapie est la première médecine des hommes. La pharmacopée chinoise, indienne n’ont plus a démonter leur efficacité. Outre la phytothérapie, j’ai découvert une autre méthode plus prisée des Anglo saxons. Les fleurs de bach, je pense que cette méthode inspirée du principe de l’homéopathie peut trouver sa place à côté de l’aromathérapie. Cette technique naturelle permet de rétablir différents états émotionnels. J’en parlerai sur le blog au même titre que les huiles essentielles et les plantes médicinales. Il vrai que je parle beaucoup des méthodes naturelles mais je ne perds pas de vue le terrain… C’est bien pour cela que je précise dans mes articles que telle ou telle méthode ne peut pas corriger des mauvaises habitudes comme la malbouffe, ou l’inactivité. Il faut bien comprendre que ces alternatives naturelles sont à inclure dans les cadre d’un mode de vie sain. Je vous souhaite une bonne navigation sur le blog !

3 Commentaires

  • Merci pour ces astuces cheveux qui sont bien visées pour booster la pousse. J’apprécie particulièrement le conseil qui dit d’utiliser des soins capillaires bio comme les huiles essentielles. Il est évident qu’utiliser des produits naturels et effectuer ses remèdes maisons cela demande un peu plus de patience mais c’est beaucoup plus sain pour le cuir chevelu. La recette proposée est vraiment intéressante mais que pensez-vous de l’huile de Bacopa ? Il s’agit d’un vieux remède indien qui permet aux femmes indiennes d’avoir une si belle chevelure. Il est conseillé de combiner cette huile avec une huile de coco bio par exemple car elle est encore plus visqueuse que le ricin mais les principes actifs sont plus puissants.

    • Emmanuelle

      Répondre Répondre 19 août 2017

      Bonjour, je n’ai pas encore eu l’occasion de tester la poudre de bacopa, mais d’autres poudres ayurvédiques comme l’amla et le bhringaraj (qui sont d’excellentes poudres pour booster la pousse des cheveux). La poudre de bacopa peut être utilisée en mâcérat huileux, il suffit de faire mâcérer la poudre dans un huile (de préférence une huile fluide : macadamia ou coco) pour que ça soit plus facile à utiliser. L’idéal serait d’utiliser de l’huile de ricin, mais c’est vrai qu’elle très difficile à utiliser compte tenu de sa viscosité (difficile d’enlever tous les résidus d’huile de ricin après 1 ou 2 shampoings…) Merci de votre message, à bientôt sur le blog ! 😉

      • Merci d’avoir répondu à mon commentaire, je pense qu’on est tous à la recherche d’astuces pour nos cheveux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

* Indique le champ requis