quelles solutions naturelles pour les cheveux secs ? Toutes les alternatives naturelles : huiles essentielles et huiles végétales

Quelles solutions naturelles pour les cheveux secs ?

Si avez les cheveux secs, vous avez surement essayé de résoudre le problème par des masques capillaires classiques. Composés bien souvent de silicones, d’huiles minérales, ils donnent un coup de pep’s aux cheveux sans pour autant les soigner durablement. Alors au début on est satisfait de ces produits et ensuite on constate que nos cheveux sont toujours aussi secs, ternes, voir plus cassants et fourchus. Dans les grandes surfaces, je constate qu’aucun produit ne tient vraiment la route, (sauf exception bien sûr).

Il faut commander des produits spécifiques sur le net, je pense par exemple à la marque Desert Essence qui fait de bons conditionner mais qui sont introuvables en magasins ici en France.

Autre alternative, fabriquer soi-même ses masques capillaires, là aussi ce n’est pas si simple il faut trouver une recette qui nous conviennent, et qui soit facile à faire. D’ailleurs j’avais essayé d’en faire un moi-même à base d’huile de coco et d’huile de macadamia. Comme émulsifiant j’avais utilisé le BTMS (Behentrimonium methosulphate) d’Aroma-zone. Alors j’étais plutôt contente de ce masque, super odeur, bonne texture. Le hic, c’est que j’ai découvert peu de temps après que le BTMS est occlusif, et qu’il agirait comme un silicone. Il y a toujours moyen de changer pour un émulsifiant mieux toléré vous me direz, il faut que je teste. En attendant, il y a des solutions plus simples et qui ne nécessite pas forcément de se lancer dans la préparation d’émulsions.

Si vous n’avez pas envie de vous mettre à la cosmétique maison, ou si vous cherchez des alternatives naturelles à vos produits conventionnels, je peux vous suggérer quelques solutions.

Notamment l’utilisation d’huiles végétales naturelles ou de baumes capillaires à base d’huiles et de beurres végétaux mais aussi d’huiles essentielles et d’extraits de plantes.

Moins couteux à terme, ils sont bien tolérés par le cuir chevelu et la chevelure, ils permettent de soigner en profondeur les problèmes de cheveux secs, cassants, etc.

1ère solution naturelle contre les cheveux secs : les huiles végétales

Certaines huiles végétales naturelles peuvent vous être utile pour traiter des problèmes de cheveux secs ou cassants.

Je vous en conseille plusieurs :

– Huile de macadamia : elle protège et nourrit les cheveux abimés ou colorés. L’huile de macadamia est intéressante car elle a un touché sec comme une huile sèche. Elle conviendra à celles qui sont réticentes à mettre de l’huile végétale sur leurs cheveux, elle n’a pas un aspect gras au touché. Elle rapidement absorbé par la fibre capillaire.

– Huile de ricin : c’est l’huile végétale des cheveux ! Elle nourrit les cheveux tout en activant leurs pousses. Il faut absolument la mélanger avec une autre huile, elle est tellement épaisse et visqueuse qu’il serait difficile de la répartir sur l’ensemble des cheveux, et le lavage serait trop fastidieux.

– Huile d’argan : adaptée en cas de cheveux secs et cassants, elle fortifie les cheveux. Elle peut être aussi incorporée dans la composition de baume capillaire fait maison.

– Huile d’avocat : un peu comme l’huile de ricin, l’huile d’avocat est une panacée pour les cheveux secs, elle leur apporte de la brillance. Cependant elle aussi épaisse et difficile d’utilisation seule, c’est pourquoi il est préférable de la mélanger avec une huile végétale plus fine comme celle de macadamia ou de jojoba.

– Huile de coco : elle a une action nourrissante et lissante sur la fibre capillaire. C’est ma préférée avec l’huile de macadamia. Et sans oublier que son odeur est géniale.

Je vous précise une dernière chose sur l’huile de coco : elle est solide à température ambiante, il faut la chauffer un peu pour la rendre liquide.

Je peux aussi vous conseiller d’autres huiles végétales plus exotiques et tout aussi efficaces :

– Huile d’abyssinie : adaptée pour les cheveux secs, crépus, frisés, elle revitalise les cheveux abimés.

– Huile de yangu : elle nourrit efficacement les cheveux « afros », ou colorés.

– Huile de sapote : à utiliser en cas de cheveux fragilisés, ou dévitalisés. Cette huile végétale favoriserait la pousse des cheveux, ralentirait aussi leurs chutes.

– Huile de pracaxi : adaptée aux cheveux rêches, ou fourchus, elle gaine les cheveux abimés. Elle aiderait à limiter la casse lors du séchage des cheveux.

Ces huiles végétales peuvent être utilisées en bain, c’est-à-dire qu’on enduit ses cheveux d’huiles végétales. On ne verse pas la bouteille d’huile sur la tête, ne vous inquiétez pas ! Juste une à deux cuillères à soupe que l’on répartit sur sa chevelure (ça va dépendre de la longueur de vos cheveux).

Pour renforcer l’action hydratante et nourrissante de votre huile végétale, vous pouvez ajouter une à deux huiles essentielles. Mais pas n’importe lesquelles ! (Voir ci-dessous)

2ème solution naturelle contre les cheveux secs : les huiles essentielles

[php snippet=12]

Les huiles essentielles pour cheveux secs sont les suivantes :

– Le santal : cette huile essentielle peut être incorporée dans une huile comme l’huile de macadamia, elle renforce son action nourrissante.

– L’ylang-ylang : apporte force et vigueur aux cheveux fatigués. Elle stimulerait également la pousse des cheveux.

– Le géranium rosat : si vous avez aussi les cheveux gras ou si vous êtes sujets aux pellicules, vous pouvez ajouter cette huile essentielle dans votre mélange d’huiles végétales.

Le dosage adéquat en huile essentielle est de 1 à 2 %, soit 1 à 2 gouttes pour une cuillère à café d’huile.

Si vous avez les pointes sèches et les racines grasses, voici les huiles essentielles qu’il vous faut :

– Le romarin à cinéole : elle revitalise les cheveux fatigués en traitant les cuirs chevelus gras.

– La sauge sclarée : elle régule les problèmes de racines grasses, de pellicules et favoriserait la pousse des cheveux.

3ème solution naturelle contre les cheveux secs : les beurres végétaux

Vous pouvez faire des baumes capillaires à base de beurre végétaux.

Ils sont souvent très dur c’est pourquoi il est souvent nécessaire de les utiliser sous forme de baume (faire fondre du beurre végétal en y incorporant une petite quantité d’huile végétale).

A votre baume, il est tout à fait possible de mettre une huile essentielle (voir liste ci-dessus).

Le dosage adéquat est de 1 à 2 %, soit 2 gouttes pour une cuillère à café de beurre végétal liquéfier.

Voici les beurres végétaux pour les cheveux abimés ou secs :

– Beurre de karité : Action nourrissante, bien adaptée aux cheveux très secs, crépus ou frisés.

– Beurre de mangue : répare et assouplit la fibre capillaire. Elle prévient la formation de fourches.

– Beurre de cacao brut : redonne vigueur aux cheveux abimés, et parfume les cheveux d’une bonne odeur de chocolat !

En dehors de l’utilisation d’huiles végétales et d’huiles essentielles, il est aussi possible de traiter des cheveux secs par des extraits de plantes sèches.

J’ai déjà fait un baume à base d’huile de coco, d’huile de macadamia, de beurre de cacao et de beurre de mangue j’étais très satisfaite de son efficacité. En plus ça sentait trop bon.

4ème solution naturelle contre les cheveux secs : les extraits de plantes sèches

Les plantes des cheveux secs ou abimés :

– Guimauve : Soigne les cheveux abimés, crépus ou frisés. On peut l’utiliser en cataplasme, en mélangeant une quantité de poudre de guimauve à d’autres poudres de plantes (brahmi, shikakai…) ou à de l’argile. On y ajoute un volume d’eau qui permet d’obtenir une pâte d’une consistance un peu épaisse.

Autre possibilité : préparer une lotion, pour cela il faut laisser macérer la poudre de guimauve dans de l’eau tiède pendant plusieurs heures et filtrer.

– Prêle : Traite les cheveux fragiles et abimés mais aussi les problèmes de cheveux gras. De plus cette plante activerait la pousse des cheveux.

De la même façon que pour la poudre de guimauve, on peut l’utiliser en cataplasme ou en lotion.

Et vous, quels sont vos produits préférés pour les cheveux secs ? Répondez à cette question en bas de cet article.

About The Author

Emmanuelle

Je m’appelle Emmanuelle, j’ai 24 ans et j’habite Ile-de-France. Je m’intéresse à l’aromathérapie et à la phytothérapie depuis quelques temps et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire un blog. Je souhaite par ce site partager mes connaissances sur ces thématiques mais aussi pouvoir créer un échanges avec mes lecteurs. Pourquoi les méthodes naturelles ? Etant de formation chimiste, je me suis intéressée de près à la composition de mes produits de beauté, et je me suis aperçue que l’intégralité de mes cosmétiques contenaient beaucoup de produits nocifs pour la santé. Dans un premier temps j’ai décidé de faire un grand tri dans mes produits et de garder seulement ceux que je n’arrivais pas remplacer par du bio. Mais par la force des choses, j’ai dû radicalement changer mes habitudes après voir fait allergies sur allergies à cause de mes produits de maquillage et soins pour la peau. Pendant plusieurs fois, je n’avais pas d’autres alternatives que d’utiliser uniquement des huiles végétales comme soins pour la peau, et bien sur j’avais stopper le fond de teint et la poudre, car ma peau ne supportait plus rien. C’est ce qui m’a en partie décidée à sauter le pas pour de bon avec les produits naturels et bio, je n’utilise plus de produits non bio, et depuis environ un an je fais mes propres cosmétiques pour contrôler les ingrédients que je mets à l’intérieur. Mon intérêt pour les huiles essentielles est venu par après, il faut dire que je n’y connaissais pas grand-chose. La seule huile essentielle que je possédais était une huile essentielle de tea tree et je ne savais qu’une chose de son utilisation, j’avais lu dans un magazine qu’on pouvait l’utiliser sur les boutons. C’est pour vous dire à quel point je n’avais pas une connaissance très étendue des huiles essentielles. En fait j’ai commencé à comprendre comment les utiliser avec un livre que l’on m’avait offert, et même avec ce livre je n’avais pas saisi tous les aspects de l’aromathérapie. J’ai dû lire un bon nombre de livres avant de comprendre vraiment à quoi servait les huiles essentielles et les différents usages. Parallèlement je me suis intéressée à la phytothérapie, car il faut savoir que les médicaments actuels sont à 70 % dérivés de molécules naturelles, et notons tout de même qu’au jour d’aujourd’hui peu de personnes sur cette terre ont accès aux médicaments, la phytothérapie est la première médecine des hommes. La pharmacopée chinoise, indienne n’ont plus a démonter leur efficacité. Outre la phytothérapie, j’ai découvert une autre méthode plus prisée des Anglo saxons. Les fleurs de bach, je pense que cette méthode inspirée du principe de l’homéopathie peut trouver sa place à côté de l’aromathérapie. Cette technique naturelle permet de rétablir différents états émotionnels. J’en parlerai sur le blog au même titre que les huiles essentielles et les plantes médicinales. Il vrai que je parle beaucoup des méthodes naturelles mais je ne perds pas de vue le terrain… C’est bien pour cela que je précise dans mes articles que telle ou telle méthode ne peut pas corriger des mauvaises habitudes comme la malbouffe, ou l’inactivité. Il faut bien comprendre que ces alternatives naturelles sont à inclure dans les cadre d’un mode de vie sain. Je vous souhaite une bonne navigation sur le blog !

5 Comments

  • Blappy

    Reply Reply 2 mars 2016

    Coucou Emmanuelle ,
    J’ai trouvé ton article super intéressant concernant les HV, HE, BV. Me concernant je suis adepte de l’huile de sapote car il discipline très bien les cheveux.Je viens tout juste de m’acheter de la poudre de guimauve ce sera une découverte pour moi 🙂
    Au plaisir de te relire

    • Emmanuelle

      Reply Reply 13 mars 2016

      Salut Blappy, merci pour ton message ! Je n’ai pas encore essayé l’huile de sapote, en tout cas je te remercie pour l’info. Je suis curieuse de connaître ton avis sur la poudre guimauve, ça ferait un bon article pour ton blog. A bientôt ! 😉

  • Super article!! =DDDD

    • Emmanuelle

      Reply Reply 11 mars 2016

      Bonjour,
      Je te remercie pour ton message et pour ton passage sur le blog ! A bientôt.

    • Emmanuelle

      Reply Reply 13 mars 2016

      Merci pour ton message et pour ton passage sur le blog. A bientôt !

Leave A Response

* Denotes Required Field