comment attenuer naturellement les rougeurs ? Quelles huiles essentielles ?

Comment faire disparaitre les rougeurs du visage naturellement ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Faire disparaitre les rougeurs du visage par des méthodes naturelles, c’est possible ?

Recevez votre fiche pratique

Pour apprendre les bases sur l’utilisation des huiles essentielles

Comment prendre soin de sa peau en hiver ? Vous avez une peau sensible qui a tendance à rougir facilement avec les changements de température (vent, soleil, froid, etc) ?

Dans cet article je vous explique comment prendre soin de sa peau et atténuer ses rougeurs naturellement.

En cet période, j’ai remarqué que j’avais la peau plus sensible qu’en temps normal. Il m’arrive le matin d’avoir des rougeurs.

Il y a quelques années je serai allée à la parapharmacie m’acheter un tube de crème Avène anti-rougeurs, aujourd’hui je préfère des alternatives naturelles (et moins chère) !

Je reconnais d’abord que je n’ai pas super bien traité ma peau ces derniers temps, nettoyage de mon visage avec un savon type Dove ou carrément le gel douche (parfums, tensioactifs assez agressifs pour les peaux sensibles), impasse sur la crème de nuit, maquillage (fond de teint, poudre), bref pas mal de choses à rectifier.

Je vais vous parler de certains produits naturels connus pour soigner les rougeurs :

5 huiles essentielles pour faire disparaitre les rougeurs

Pour soigner les problèmes de rougeurs sur le visage, plusieurs huiles essentielles peuvent vous être utile.

Mais quelque soit l’huile essentielle choisie, il faudra la diluer fortement.

Pour rappel les huiles essentielles ne s’utilisent jamais pures, sauf applications cutanés peu étendues (boutons par exemple).

Les peaux qui rougissent facilement sont naturellement plus sensibles, un dosage approprié est indispensable pour éviter tout risque d’irritations ou de brûlures.

De manière générale, le dosage adéquat sera de 1 % en huile essentielle. (A doser au maximum à 2 %, à voir selon votre  tolérance cutané aux huiles).

1) L’huile essentielle de géranium rosat ou géranium Egypte

L’huile essentielle de géranium rosat (pelargonium asperum) est un tonique cutané, elle est apaisante, cicatrisante. C’est l’huile essentielle que j’utilise en ce moment pour soigner mes rougeurs.

Je l’utilise car j’aime bien son odeur, c’est quand même important d’utiliser une huile essentielle avec une bonne odeur sinon vous risquez de vite laisser tomber, ou alors il faut être extrêmement motivé !

Une autre raison c’est que son prix est très accessible.

2) L’huile essentielle d’hélychrise italienne

Cette huile essentielle (helichrysum italicum) est réputée pour traiter les problèmes de rougeurs telles que la couperose, ou la rosacée.

Elle également recommandé en cas de cicatrices, d’acné, ou pour ralentir le vieillissement cutané.

Je n’ai jamais utilisé cette huile essentielle sur le visage, mais j’aimerai bien tester, seul le prix du flacon me fait hésiter ! (environ 50 euros les 10 mL…)

3) L’huile essentielle de ciste ladanifère

L’huile essentielle de ciste ladanifère (cistus ladaniferus) est indiquée en cas de rougeurs (couperose), ou d’acné, de gerçures, ou de rides.
Cette huile essentielle se marie bien avec l’huile essentielle de géranium rosat et l’huile de carotte (cicatrisante, anti-ride).

4) L’huile essentielle de camomille allemande

La camomille allemande (matricaria recutita) est un puissant anti-inflammatoire cutané, elle a une action apaisante et cicatrisante.

Elle peut donc entrée dans la composition d’un sérum huileux.

Cette huile essentielle aide à atténuer des rougeurs dues à des allergies, je resterai quand même prudente dans le cas d’allergies cutanées.

Diluer l’huile essentielle à 0,1%, soit 1 goutte dans 100 mL par exemple, parfois il vaut mieux se passer d’huile essentielle sur la peau dans ce cas…

5) L’huile essentielle de cyprès de Provence

L’huile essentielle de cyprès de Provence (Cupressus sempervirens fastigiata) est typiquement utilisée pour soigner les congestions veineuses.

Elle facilite la circulation sanguine, elle est donc recommandé contre la rosacée ou la couperose.

3 huiles végétales anti-rougeurs

Les huiles végétales sont de “bons supports” pour les huiles essentielles, certaines d’entre elles ont d’ailleurs connues pour soigner les rougeurs.

1) L’huile végétale de son de riz

Apaisante, calmante, active la circulation sanguine, anti-âge. Son odeur est assez neutre, de mon côté je l’utilise seule ou en synergie avec l’huile essentielle de géranium.

Je trouve la texture pas trop grasse, ce qui me permet de l’utiliser sur le visage. Elle convient généralement à tous les types de peaux.

2) L’huile végétale de calophylle inophyle

Cicatrisante, protectrice, circulatoire, antiseptique, indiquée en cas de rougeurs.

Je l’utilise en mélange avec d’autres huiles car elle est très épaisse et très grasse (super désagréable en utilisation seule, son odeur n’est pas terrible non plus.

D’où la nécessité de la mélanger à d’autres huiles plus neutres et plus fines).

3) L’huile végétale d’avoine

Régénérante, protège la peau de la déshydratation, anti-âge, adoucissante, idéales pour les peaux réactives et fragiles.

Cette huile peut faire une bonne base pour faire un sérum anti rougeurs à base d’huiles essentielles. Huile adaptée aux peaux sèches et matures.

2 beurres végétaux pour atténuer les rougeurs

C’est ce que j’utilise quand j’ai la peau très sèches avec des irritations.

1) Le beurre karité

Nourrissant, calme les peaux irritées ou allergiques, action cicatrisante et anti-inflammatoire. 

A utiliser si vous avez la peau très sèche, ou des gerçures. C’est ce que j’utilise sur mes mains en hiver, quand j’ai des gerçures et la peau irritée : super efficace. 🙂 

2) Le beurre végétal de kombo

Anti-inflammatoire, calme les irritations, régénérant, antiseptique.

Ce beurre végétale de couleur foncé est indiquée aux peaux matures, ou en cas de psoriasis ou d’eczéma.

Comment préparer un sérum anti-rougeurs à base d’huiles essentielles ?

Sélectionner une ou deux huiles végétales.

Si vous n’avez celles que j’ai cité plus haut prenez celle que vous avez.

Faire une dilution de 0,1 % à 1 % (environ 1 goutte pour 10 mL) selon la sensibilité de votre peau.

En fait plus on a la peau sensible et moins le dosage en huile essentielle sera fort. (Les huiles essentielles contiennent certaines molécules chimiques potentiellement allergisantes).

Quelques conseils pour vous aider à faire disparaitre les rougeurs de votre visage

  • Utiliser un savon doux et sans parfums pour nettoyer son visage.
  • Eviter de maltraiter sa peau avec des gommages ou des brosses faciales.
  • Limiter les plats épicés.
  • Attention aux douches ou aux bains trop chauds, ce n’est pas très bon quand a de la couperose.
  • Utiliser des crèmes hydratantes adaptées à votre type de peau.
  • En hiver n’oubliez pas votre bonnet, la grosse écharpe, bref couvrez vous bien pour affronter le froid.
  • Utiliser des soins naturels à base d’huiles végétales aux propriétés anti-rougeurs.

Et vous avez vous des astuces pour faire disparaitre les rougeurs du visage ? Répondez à cette question ci-dessous dans les commentaires. 🙂 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone
About The Author

Emmanuelle

Je m’appelle Emmanuelle, j’ai 24 ans et j’habite Ile-de-France. Je m’intéresse à l’aromathérapie et à la phytothérapie depuis quelques temps et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire un blog. Je souhaite par ce site partager mes connaissances sur ces thématiques mais aussi pouvoir créer un échanges avec mes lecteurs. Pourquoi les méthodes naturelles ? Etant de formation chimiste, je me suis intéressée de près à la composition de mes produits de beauté, et je me suis aperçue que l’intégralité de mes cosmétiques contenaient beaucoup de produits nocifs pour la santé. Dans un premier temps j’ai décidé de faire un grand tri dans mes produits et de garder seulement ceux que je n’arrivais pas remplacer par du bio. Mais par la force des choses, j’ai dû radicalement changer mes habitudes après voir fait allergies sur allergies à cause de mes produits de maquillage et soins pour la peau. Pendant plusieurs fois, je n’avais pas d’autres alternatives que d’utiliser uniquement des huiles végétales comme soins pour la peau, et bien sur j’avais stopper le fond de teint et la poudre, car ma peau ne supportait plus rien. C’est ce qui m’a en partie décidée à sauter le pas pour de bon avec les produits naturels et bio, je n’utilise plus de produits non bio, et depuis environ un an je fais mes propres cosmétiques pour contrôler les ingrédients que je mets à l’intérieur. Mon intérêt pour les huiles essentielles est venu par après, il faut dire que je n’y connaissais pas grand-chose. La seule huile essentielle que je possédais était une huile essentielle de tea tree et je ne savais qu’une chose de son utilisation, j’avais lu dans un magazine qu’on pouvait l’utiliser sur les boutons. C’est pour vous dire à quel point je n’avais pas une connaissance très étendue des huiles essentielles. En fait j’ai commencé à comprendre comment les utiliser avec un livre que l’on m’avait offert, et même avec ce livre je n’avais pas saisi tous les aspects de l’aromathérapie. J’ai dû lire un bon nombre de livres avant de comprendre vraiment à quoi servait les huiles essentielles et les différents usages. Parallèlement je me suis intéressée à la phytothérapie, car il faut savoir que les médicaments actuels sont à 70 % dérivés de molécules naturelles, et notons tout de même qu’au jour d’aujourd’hui peu de personnes sur cette terre ont accès aux médicaments, la phytothérapie est la première médecine des hommes. La pharmacopée chinoise, indienne n’ont plus a démonter leur efficacité. Outre la phytothérapie, j’ai découvert une autre méthode plus prisée des Anglo saxons. Les fleurs de bach, je pense que cette méthode inspirée du principe de l’homéopathie peut trouver sa place à côté de l’aromathérapie. Cette technique naturelle permet de rétablir différents états émotionnels. J’en parlerai sur le blog au même titre que les huiles essentielles et les plantes médicinales. Il vrai que je parle beaucoup des méthodes naturelles mais je ne perds pas de vue le terrain… C’est bien pour cela que je précise dans mes articles que telle ou telle méthode ne peut pas corriger des mauvaises habitudes comme la malbouffe, ou l’inactivité. Il faut bien comprendre que ces alternatives naturelles sont à inclure dans les cadre d’un mode de vie sain. Je vous souhaite une bonne navigation sur le blog !

LAISSER UN COMMENTAIRE

* Indique le champ requis