quel est le résumé du guide de l'olfatothérapie les huiles essentielles pour soigner notre corps et accompagner nos émotions

Le guide de l’olfactothérapie

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Découvrez le résumé et la critique du livre : le guide de l’olfactothérapie, les huiles essentielles pour soigner notre corps et accompagner nos émotions.

Recevez votre fiche conseils en cadeau

6 techniques pour utiliser les huiles essentielles par voie olfactive


Le guide l’olfactothérapie se base sur l’utilisation des huiles essentielles par voie olfactive, c’est-à-dire en respirant directement l’huile essentielle au flacon.

Cette technique permet de soigner des troubles psycho-émotionnels, alors si vous êtes quelqu’un de stressé, ce livre est fait pour vous !

L’objectif de ce livre est de vous aidez à maîtriser vos émotions tels que le stress, le trac, les angoisses, la peur … Il vous aidera aussi à retrouver confiance en vous.

Chapitre 1 : L’histoire des huiles essentielles

Vous l’aurez compris la première partie du livre retrace l’histoire des huiles essentielles, de la préhistoire jusqu’à nos jours.

Quelques pages sont consacrées aux pionniers de l’aromathérapie, René Maurice-Gattefossé, Jean Valnet, ou encore Dominique Baudoux.

Chapitre 2 : Connaître et utiliser les huiles essentielles

Dans ce chapitre les auteurs vous donne quelques définitions utiles de l’aromathérapie, par exemple qu’est-ce qu’une huile essentielle ? Ou bien quelle est la différence entre aromathérapeute, aromatologue, et aromachologue ?

Vous verrez comment utiliser les huiles essentielles (massage, bain, diffusion). Vous apprendrez ensuite quels sont les procédés d’extraction (distillation à la vapeur d’eau, expression, enfleurage, et d’autres méthodes d’extraction).

Vous serez guidé dans le choix de vos huiles essentielles, faut-il les choisir obligatoirement bio ? Et pour quelle raisons ? D’ailleurs les auteurs vous font part des précautions dont il faut tenir compte avant d’acheter vos huiles essentielles.

Dans cette partie là vous trouverez les listes des huiles essentielles :

  • Autorisées aux femmes enceintes
  • Interdites aux femmes enceintes
  • Interdites à la vente publique

Chapitre 3 : L’odorat et les huiles essentielles

Dans cette partie vous verrez quelle est l’importance de l’odorat chez l’homme. Pourquoi il est essentiel pour le développement individuel, et quels sont les vertus de l’olfaction.

Il est décrit pas à pas ce qui se passe dans notre nez, et dans notre cerveau lorsqu’une odeur nous arrive.

Vous trouverez aussi les techniques de l’olfactothérapie qui permettent de dynamiser l’organisme ou bien pour le calmer.

Chapitre 4 : Les émotions et les huiles essentielles

La quatrième partie du livre est consacrée aux émotions.
Les émotions c’est quoi finalement ? Plusieurs définitions vous seront données.
Et les sentiments d’amour, de colère, de joie, de tristesse seront décryptés. D’ailleurs c’est là que vous verrez comment influencer vos émotions par les huiles essentielles.

Un test personnalisé vous permet d’avoir une idée de quelles huiles essentielles utiliser selon votre tempérament. Pour les personnes nerveuses ce sera les huiles essentielles de gingembre, de cèdre d’Atlas, de basilic …

Chapitre 5 : Nos 30 huiles essentielles en olfactothérapie

Les auteurs passent en revue les différents aspects de 30 huiles essentielles :

  • Leurs histoires, les traditions, et même des anecdotes sur l’usage des plantes destinées à la fabrication des huiles essentielles.
  • Les caractéristiques physico-chimiques des huiles essentielles.
  • Dans quel état émotionnel les utiliser (stress ? nervosité ?…).
  • Comment les utiliser ?
  • Les techniques de l’olfactothérapie.
  • Les contre-indications.

Voici les 30 huiles essentielles traitées dans le guide l’olfactothérapie :

Basilic tropical, benjoin, bergamote, bois de rose, camomille allemande, cannelle feuilles, cannelle écorce, cèdre d’Atlas, ciste, cyprès, épinette noire, gaulthérie, géranium bourbon, hélichryse italienne, jasmin, laurier noble, lavande vraie, menthe poivrée, muscade, myrte vert, nard, fleur d’oranger, oranger doux, petit grain bigarade, romarin à cinéole, rose de Damas, santal, sauge sclarée, verveine de Yunnan, ylan-ylang.

La fin du livre est centrée sur quelques articles de recherches scientifiques et la courte présentation de chacun des auteurs : Guillaume Gérault (naturopathe), Jean- Charles Sommerard (producteur d’huiles essentielles et aromatologue), Catherine Béhar (sophro-analyste), et Ronald Mary (écrivain aromatophile).

Mon avis sur le guide l’olfactothérapie

Livre très instructif, riche en informations, et bien écrit.

Je suis moi-même d’un naturel anxieux, j’ai trouvé ce livre pertinent concernant les conseils donnés sur la gestion des émotions.

Certaines parties sur les huiles essentielles m’ont parues un peu plus abstraites, j’ai même eu l’impression que certaines prenaient un ton un peu poétique ? Vous voyez le genre?

Points forts :

  • Agréable à lire
  • Accessible aux débutants comme aux professionnels
  • Les méthodes d’utilisation des huiles essentielles sont très simples

Point faible :

  • Pas d’images ni de photos, peut rendre la lecture difficile pour certain
4 Stars (4 / 5)

Si vous êtes intéressés par ce livre cliquez ici pour acheter Le guide de l’olfactothérapie.

Et vous, est-ce que vous connaissez ce livre ? 🙂 
 ➡ Répondez à cette question en laissant un commentaire en bas de cet article.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone
About The Author

Emmanuelle

Je m’appelle Emmanuelle, j’ai 24 ans et j’habite Ile-de-France. Je m’intéresse à l’aromathérapie et à la phytothérapie depuis quelques temps et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire un blog. Je souhaite par ce site partager mes connaissances sur ces thématiques mais aussi pouvoir créer un échanges avec mes lecteurs. Pourquoi les méthodes naturelles ? Etant de formation chimiste, je me suis intéressée de près à la composition de mes produits de beauté, et je me suis aperçue que l’intégralité de mes cosmétiques contenaient beaucoup de produits nocifs pour la santé. Dans un premier temps j’ai décidé de faire un grand tri dans mes produits et de garder seulement ceux que je n’arrivais pas remplacer par du bio. Mais par la force des choses, j’ai dû radicalement changer mes habitudes après voir fait allergies sur allergies à cause de mes produits de maquillage et soins pour la peau. Pendant plusieurs fois, je n’avais pas d’autres alternatives que d’utiliser uniquement des huiles végétales comme soins pour la peau, et bien sur j’avais stopper le fond de teint et la poudre, car ma peau ne supportait plus rien. C’est ce qui m’a en partie décidée à sauter le pas pour de bon avec les produits naturels et bio, je n’utilise plus de produits non bio, et depuis environ un an je fais mes propres cosmétiques pour contrôler les ingrédients que je mets à l’intérieur. Mon intérêt pour les huiles essentielles est venu par après, il faut dire que je n’y connaissais pas grand-chose. La seule huile essentielle que je possédais était une huile essentielle de tea tree et je ne savais qu’une chose de son utilisation, j’avais lu dans un magazine qu’on pouvait l’utiliser sur les boutons. C’est pour vous dire à quel point je n’avais pas une connaissance très étendue des huiles essentielles. En fait j’ai commencé à comprendre comment les utiliser avec un livre que l’on m’avait offert, et même avec ce livre je n’avais pas saisi tous les aspects de l’aromathérapie. J’ai dû lire un bon nombre de livres avant de comprendre vraiment à quoi servait les huiles essentielles et les différents usages. Parallèlement je me suis intéressée à la phytothérapie, car il faut savoir que les médicaments actuels sont à 70 % dérivés de molécules naturelles, et notons tout de même qu’au jour d’aujourd’hui peu de personnes sur cette terre ont accès aux médicaments, la phytothérapie est la première médecine des hommes. La pharmacopée chinoise, indienne n’ont plus a démonter leur efficacité. Outre la phytothérapie, j’ai découvert une autre méthode plus prisée des Anglo saxons. Les fleurs de bach, je pense que cette méthode inspirée du principe de l’homéopathie peut trouver sa place à côté de l’aromathérapie. Cette technique naturelle permet de rétablir différents états émotionnels. J’en parlerai sur le blog au même titre que les huiles essentielles et les plantes médicinales. Il vrai que je parle beaucoup des méthodes naturelles mais je ne perds pas de vue le terrain… C’est bien pour cela que je précise dans mes articles que telle ou telle méthode ne peut pas corriger des mauvaises habitudes comme la malbouffe, ou l’inactivité. Il faut bien comprendre que ces alternatives naturelles sont à inclure dans les cadre d’un mode de vie sain. Je vous souhaite une bonne navigation sur le blog !

LAISSER UN COMMENTAIRE

* Indique le champ requis