quelles sont les huiles essentielles pour digérer ? Les propriétés thérapeutiques des meilleures huiles essentielles digestives.

Les 6 meilleures huiles essentielles pour la digestion

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

C’est bientôt la période des fêtes, repas super copieux, chocolats, marrons glacés, bref il va falloir digérer tout ça ! Alors comment bien digérer ? Quelles sont les huiles essentielles pour la digestion ? Je vais vous en dire plus dans cet article.

Recevez votre fiche pratique en cadeau

Pour apprendre les bases sur l’utilisation des huiles essentielles

privacy Vos données sont en sécurité. Vous ne recevrez pas d'emails intempestifs, seulement la newsletter.

Il m’est arrivé il y a quelques années de prendre de la citrate de bétaïne après les fêtes pour faciliter ma digestion, résultat : soucis digestifs non résolus.

Je pense que le bénéfice risque lié à l’utilisation de ce type de produit n’en vaut pas la peine, c’est pourquoi je préfère aller vers des alternatives plus naturelles et sans effets secondaires !

Je vous parlerai plus particulièrement des huiles essentielles pour la digestion (huiles essentielles digestives).

Les troubles digestifs dépendent de causes multiples : excès alimentaires, manque de mastication, hyper acidité, stress ou contrariétés, etc.

Toutes ces causes peuvent impacter négativement la digestion.

Quelles huiles essentielles pour la digestion ?

  • Les huiles essentielles stomachiques, elles favorisent une bonne digestion.
  • Les huiles essentielles dites carminatives, elles facilitent l’élimination de gaz digestifs. Elles sont indiquées en cas de ballonnements.
  • Les huiles essentielles dites cholagogues, c’est-à-dire qu’elles permettent d’évacuer plus facilement la bile de la vésicule biliaire.
  • Les huiles essentielles dites cholérétiques, celles-ci stimulent la sécrétion de bile par le foie. 

Les 6 huiles essentielles digestives indispensables

1. Huile essentielle de basilic exotique (Ocimum basilicum) :

A utiliser en cas de flatulences, colite, indigestion, ballonnements, gastro-entérites, ou nausées. C’est une huile essentielle stimulante pour le système digestif.

2. Huile essentielle de cumin (Cuminum cyminum ) :

Indiquée en cas de constipation, flatulences, c’est un tonique digestif.

3. Huile essentielle d’estragon (Artemisia dracunculus) :

Huile indiquée pour les digestions lentes et difficiles, gastrites.

Elle est apéritive, carminative et aide à stopper le hoquet.

4. Huile essentielle d’aneth (Anethum graveolens):

Stimulante du foie et du pancréas, elle aide à bien digérer.

5. Huile essentielle de carvi (Carum carvi) : 

A utiliser en cas d’aérophagie, de spasmes gastriques, ou d’indigestion.

Cette huile essentielle est connue pour être cholagogue et cholérétique. Il s’agit donc d’une huile essentielle digestive incontournable.

6. Huile essentielle de bergamote (Citrus bergamia)

Recommandée en cas de digestion difficile, de coliques, d’infections intestinales, et de constipation.

Elle est digestive et légèrement laxative. L’huile essentielle de bergamote est également sédative (anti-stress), elle est donc appropriée dans le cas de troubles digestifs dus à l’anxiété.

Attention, c’est une huile essentielle photosensibilante, on ne s’expose pas au soleil après son utilisation !

Comment utiliser des huiles essentielles  pour la digestion ?

1ère méthode d’utilisation des huiles essentielles digestives :

Vous l’avez sans doute remarqué, il s’agit la plupart du temps d’huiles essentielles issues d’herbes pour condiments.

Je vous dirai que la manière la plus simple pour utiliser ces huiles essentielles digestives seraient de les utiliser en cuisine dans vos plats.

Dosage : 1 à 2 gouttes par préparation (pas plus).

Certaines huiles essentielles comme le basilic exotique sont extrêmement puissante d’un point de vue gustatif.

1 goutte sera alors suffisante, à vous de doser à votre convenance (sans excès : les huiles essentielles sont actives voir toxiques à haute dose).

L’huile essentielle de cumin peut servir à parfumer des plats à base de légumes, de légumineuses.

2ème méthode d’utilisation des huiles essentielles digestives :

Les huiles essentielles en tisanes.

Ce que je fais, c’est d’abord préparer une tisane aux plantes détox .

(Des fois je me contente de cette infusion de plantes, ou parfois j’y ajoute une goutte d’huile essentielle que je dilue dans un peu de miel.

Une goutte c’est en général suffisant, sinon l’infusion peut vite devenir imbuvable à cause de la puissance aromatique de l’huile essentielle.

3ème méthode d’utilisation des huiles essentielles digestives :

En cas de douleurs au niveau du système digestif, faire un massage de la zone concernée.

L’huile essentielle de basilic exotique peut être approprié dans ce cas, car c’est également un anti-douleur.

Il faudra la diluer au préalable dans une huile fine comme l’huile d’amande douce, de macadamia ou de jojoba, bref ce que vous avez.

L’huile essentielle de basilic exotique est irritante, il est indispensable de la diluer avant de l’appliquer sur la peau.

L’inconvénient pour l’avoir tester c’est bien son odeur forte et anisée. (Perso j’ai horreur de l’anis). :mrgreen:  

Autres remèdes naturels pour bien digérer et bien éliminer

  • Le kéfir de fruit, je sais que j’en parle souvent mais cette boisson aux probiotiques est une panacée pour rétablir à bon équilibre digestif, je d’ailleurs écrit un article à ce sujet si ça vous intéresse.
  • Le psyllium blond, il s’agit d’une plantes originaire de l’Inde qui aide à la digestion. Elle indiquée en autre en cas de constipation.
  • Tisane jus de citron, cela fait 4 jours que je débute ma journée par une tisane au jus de citron. Pour faciliter la détox et soutenir le foie
  • Le maté vert (chimarrão) : j’adore ce thé pour bien éliminer c’est très efficace et ça me redonne un coup de boost. J’en parle aussi ici. C’est une boisson un peu amère, on peut aussi l’aromatiser à la menthe verte, à la camomille, etc.
  • Des condiments ! Comme je l’ai dit, les huiles essentielles digestives que j’ai évoqué dans cet article peuvent être facilement substituées par de vrais condiments (herbes de Provence, etc)…

Mes sources :
essentialbazaar.com

Et vous, quelles sont vos astuces pour bien digérer ? Répondez à cette question ci-dessous dans les commentaires. 🙂 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone
About The Author

Emmanuelle

Je m’appelle Emmanuelle, j’ai 24 ans et j’habite Ile-de-France. Je m’intéresse à l’aromathérapie et à la phytothérapie depuis quelques temps et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire un blog. Je souhaite par ce site partager mes connaissances sur ces thématiques mais aussi pouvoir créer un échanges avec mes lecteurs. Pourquoi les méthodes naturelles ? Etant de formation chimiste, je me suis intéressée de près à la composition de mes produits de beauté, et je me suis aperçue que l’intégralité de mes cosmétiques contenaient beaucoup de produits nocifs pour la santé. Dans un premier temps j’ai décidé de faire un grand tri dans mes produits et de garder seulement ceux que je n’arrivais pas remplacer par du bio. Mais par la force des choses, j’ai dû radicalement changer mes habitudes après voir fait allergies sur allergies à cause de mes produits de maquillage et soins pour la peau. Pendant plusieurs fois, je n’avais pas d’autres alternatives que d’utiliser uniquement des huiles végétales comme soins pour la peau, et bien sur j’avais stopper le fond de teint et la poudre, car ma peau ne supportait plus rien. C’est ce qui m’a en partie décidée à sauter le pas pour de bon avec les produits naturels et bio, je n’utilise plus de produits non bio, et depuis environ un an je fais mes propres cosmétiques pour contrôler les ingrédients que je mets à l’intérieur. Mon intérêt pour les huiles essentielles est venu par après, il faut dire que je n’y connaissais pas grand-chose. La seule huile essentielle que je possédais était une huile essentielle de tea tree et je ne savais qu’une chose de son utilisation, j’avais lu dans un magazine qu’on pouvait l’utiliser sur les boutons. C’est pour vous dire à quel point je n’avais pas une connaissance très étendue des huiles essentielles. En fait j’ai commencé à comprendre comment les utiliser avec un livre que l’on m’avait offert, et même avec ce livre je n’avais pas saisi tous les aspects de l’aromathérapie. J’ai dû lire un bon nombre de livres avant de comprendre vraiment à quoi servait les huiles essentielles et les différents usages. Parallèlement je me suis intéressée à la phytothérapie, car il faut savoir que les médicaments actuels sont à 70 % dérivés de molécules naturelles, et notons tout de même qu’au jour d’aujourd’hui peu de personnes sur cette terre ont accès aux médicaments, la phytothérapie est la première médecine des hommes. La pharmacopée chinoise, indienne n’ont plus a démonter leur efficacité. Outre la phytothérapie, j’ai découvert une autre méthode plus prisée des Anglo saxons. Les fleurs de bach, je pense que cette méthode inspirée du principe de l’homéopathie peut trouver sa place à côté de l’aromathérapie. Cette technique naturelle permet de rétablir différents états émotionnels. J’en parlerai sur le blog au même titre que les huiles essentielles et les plantes médicinales. Il vrai que je parle beaucoup des méthodes naturelles mais je ne perds pas de vue le terrain… C’est bien pour cela que je précise dans mes articles que telle ou telle méthode ne peut pas corriger des mauvaises habitudes comme la malbouffe, ou l’inactivité. Il faut bien comprendre que ces alternatives naturelles sont à inclure dans les cadre d’un mode de vie sain. Je vous souhaite une bonne navigation sur le blog !

1 Commentaire

  • MERLIN

    Répondre Répondre 23 décembre 2016

    Bel article intéressant ! Sans oublier

    – HE Gingembre (Zingiber officinal)
    (Tonique digestive, stomachique, carminative(*) +++ :(*)”permet d’augmenter l’évacuation des gaz intestinaux et de l’estomac, tout en en réduisant le volume”, constipation +++)
    Contre-indications: non connues

    Menthe verte ( mentha spicata) cholagogue, chlorétique +++, tonique digestive ++
    Contre-indications : enfant, grossesse (neurotoxique) Dilution maxi 10% dans un support alimentaire type H.V ou miel acacia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

* Indique le champ requis