quelles sont les huiles essentielles anti fatigue et comment les employer simplement et sans dangers

8 huiles essentielles anti-fatigue efficaces à tester !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Quelles sont ces 8 huiles essentielles anti-fatigue ?

Les huiles essentielles anti-fatigue sont bien utiles en cas de coups de pompe.

Grâce à leurs propriétés stimulantes, elles agissent directement sur le système nerveux.

Regardons de plus près quelles sont ces huiles essentielles anti-fatigue…

1. La menthe poivrée (mentha piperita)

L’huile essentielle de menthe poivrée est connue pour redonner de l’énergie. Elle favorise aussi la concentration intellectuelle.

Utilisations :

  • Voie cutanée : à diluer à 10 – 20 % dans une huile végétale pour une utilisation en massage.
  • Voie orale : prenez 2 gouttes 3 fois par jour dans une cuillère à café d’huile ou de miel. Pendant 7 jours maximum.
  • Voie olfactive : respirez directement au flacon d’huile essentielle quelques secondes.

Si votre fatigue est due au stress, allez voir la méthode suivante qui peut vous aider :

Découvrez la méthode pour gérer son stress naturellement

Méthode vidéo guidée pas à pas pour se libérer du stress (aromathérapie, fleurs de Bach…)

Indiquez à quelle adresse email vous souhaitez recevoir l’accès à la méthode :

2. Le romarin à cinéole (rosmarinus officinalis cineoliferum)

Cette huile essentielle stimule les fonctions cognitives, on l’utilise en cas de manque de concentration et de mémoire.

Utilisations :

  • Voie cutanée : à diluer à 20 % maximum dans une huile végétale pour une utilisation en massage.
  • En interne : prenez 1 à 2 gouttes dans une cuillère à café d’huile ou de miel 3 fois par jour pendant 7 jours maximum.
  • Voie olfactive : respirez directement à même le flacon d’huile essentielle quelques secondes.

3. La muscade (myristica fragrans)

Cette huile essentielle est indiquée en cas de grande fatigue, ses propriétés tonifiantes permettent de stimuler les fonctions cérébrales.

Utilisations :

  • Voie cutanée : à diluer à 10 % (10 gouttes dans 1 cuillère à café) dans une huile végétale pour une utilisation en massage sur la nuque, la colonne vertébrale, ou l’intérieur des poignets.
  • Voie olfactive : respirez directement au flacon d’huile essentielle quelques secondes.
    En diffusion dans un diffuseur d’huiles essentielles.
    Dans le bain : versez quelques gouttes dans l’eau chaude.

Attention :

Par voie orale, l'huile essentielle de muscade peut-être toxique à dose trop élevée.

4. Le serpolet (thymus serpyllum)

L’huile essentielle de serpolet est connue pour réguler le système neurovégétatif. Elle permet de lutter efficacement contre la fatigue grâce à ses propriétés neurotoniques.

Utilisations :

  • En externe : à diluer à 10 % maximum dans une huile végétale neutre pour une utilisation en massage de l'intérieur des poignets.
  • En interne : prenez 1 goutte dans une cuillère d’huile d’olive ou de miel, 2 à 3 fois par jour pendant 7 jours maximum.

5. Le genévrier (juniperus communis)

L'huile essentielle de genévrier a la capacité de stimuler les glandes surrénales, ce qui permet de redonner de l’énergie à l’organisme en cas de fatigue ou d’épuisement.

Utilisations :

  • Voie cutanée : à diluer à 20 % (20 gouttes dans 1 cuillère à café) maximum dans une huile végétale pour une utilisation en massage le long de la colonne vertébrale.
  • En interne : prenez 1 à 2 gouttes dans une cuillère à café d’huile ou de miel 3 fois par jour pendant 3 jours maximum.

6. L’épinette noire (picea mariana)

Cette huile essentielle stimule les défenses immunitaires et les surrénales en cas de fatigue. Elle est connue pour agir contre l’épuisement.

Utilisations :

  • Voie cutanée : à diluer à 20 % maximum dans une huile végétale pour une utilisation en massage le long de la colonne vertébrale ou de l’intérieur des poignets.
  • Voie olfactive : respirez directement au flacon d’huile essentielle quelques secondes.

7. Le basilic exotique (ocimum basilicum)

L'huile essentielle de basilic exotique ou tropical est indiquée en cas de surmenage intellectuel, et de fatigue physique. Elle est tonifiante sur le plan nerveux.

Utilisations :

  • En interne : prenez 1 à 2 gouttes dans une cuillère à café d’huile ou de miel 3 fois par jour pendant 7 jours maximum.
  • Voie cutanée : à diluer à 20 % maximum dans une huile végétale pour une utilisation en massage de l’intérieur des poignets.
  • Voie olfactive : respirez directement au flacon d’huile essentielle quelques secondes.

8. L'ylang-ylang (cananga odorata)

L'huile essentielle d'ylang-ylang est un anti-fatigue général (physique, psychologique).
Elle rééquilibre les systèmes nerveux central et neurovégétatif.

Utilisations :

  • Voie cutanée : à diluer à 10 – 20 % dans une huile végétale pour une utilisation en massage de l'intérieur des poignets.
  • Voie olfactive : respirez directement au flacon d’huile essentielle quelques secondes

Ces huiles essentielles anti-fatigue sont bon un coup de pousse pour se booster, mais il faut savoir prendre du repos et dormir suffisamment.

Pour connaître les précautions d’usage des huiles essentielles,
allez voir cet article !

Les informations de ce blog sont à titre informatifs, c’est pourquoi elles ne remplacent pas l’avis d’un spécialiste.

Mes sources :

Ma bible des huiles essentielles par Danièle Festy
Aromaweb.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone
About The Author

Emmanuelle

Je m’appelle Emmanuelle, j’ai 24 ans et j’habite Ile-de-France. Je m’intéresse à l’aromathérapie et à la phytothérapie depuis quelques temps et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire un blog. Je souhaite par ce site partager mes connaissances sur ces thématiques mais aussi pouvoir créer un échanges avec mes lecteurs. Pourquoi les méthodes naturelles ? Etant de formation chimiste, je me suis intéressée de près à la composition de mes produits de beauté, et je me suis aperçue que l’intégralité de mes cosmétiques contenaient beaucoup de produits nocifs pour la santé. Dans un premier temps j’ai décidé de faire un grand tri dans mes produits et de garder seulement ceux que je n’arrivais pas remplacer par du bio. Mais par la force des choses, j’ai dû radicalement changer mes habitudes après voir fait allergies sur allergies à cause de mes produits de maquillage et soins pour la peau. Pendant plusieurs fois, je n’avais pas d’autres alternatives que d’utiliser uniquement des huiles végétales comme soins pour la peau, et bien sur j’avais stopper le fond de teint et la poudre, car ma peau ne supportait plus rien. C’est ce qui m’a en partie décidée à sauter le pas pour de bon avec les produits naturels et bio, je n’utilise plus de produits non bio, et depuis environ un an je fais mes propres cosmétiques pour contrôler les ingrédients que je mets à l’intérieur. Mon intérêt pour les huiles essentielles est venu par après, il faut dire que je n’y connaissais pas grand-chose. La seule huile essentielle que je possédais était une huile essentielle de tea tree et je ne savais qu’une chose de son utilisation, j’avais lu dans un magazine qu’on pouvait l’utiliser sur les boutons. C’est pour vous dire à quel point je n’avais pas une connaissance très étendue des huiles essentielles. En fait j’ai commencé à comprendre comment les utiliser avec un livre que l’on m’avait offert, et même avec ce livre je n’avais pas saisi tous les aspects de l’aromathérapie. J’ai dû lire un bon nombre de livres avant de comprendre vraiment à quoi servait les huiles essentielles et les différents usages. Parallèlement je me suis intéressée à la phytothérapie, car il faut savoir que les médicaments actuels sont à 70 % dérivés de molécules naturelles, et notons tout de même qu’au jour d’aujourd’hui peu de personnes sur cette terre ont accès aux médicaments, la phytothérapie est la première médecine des hommes. La pharmacopée chinoise, indienne n’ont plus a démonter leur efficacité. Outre la phytothérapie, j’ai découvert une autre méthode plus prisée des Anglo saxons. Les fleurs de bach, je pense que cette méthode inspirée du principe de l’homéopathie peut trouver sa place à côté de l’aromathérapie. Cette technique naturelle permet de rétablir différents états émotionnels. J’en parlerai sur le blog au même titre que les huiles essentielles et les plantes médicinales. Il vrai que je parle beaucoup des méthodes naturelles mais je ne perds pas de vue le terrain… C’est bien pour cela que je précise dans mes articles que telle ou telle méthode ne peut pas corriger des mauvaises habitudes comme la malbouffe, ou l’inactivité. Il faut bien comprendre que ces alternatives naturelles sont à inclure dans les cadre d’un mode de vie sain. Je vous souhaite une bonne navigation sur le blog !

LAISSER UN COMMENTAIRE

* Indique le champ requis