Comment faire une coloration végétale ?

Comment faire une coloration végétale à base d’henné ?

Recevez la fiche conseils en cadeau

Fiche Bonus : 5 plantes ayurvédiques pour favoriser la pousse des cheveux

privacy Vos données sont en sécurité. Vous ne recevrez pas d'emails intempestifs, seulement l'actualité du blog

Quelles sont les plantes ayurvédiques efficace pour la pousse des cheveux ?

Ça faisait longtemps que j’avais envie de tester la coloration végétale Khadi à base de henné et de poudre de plantes ayurvédiques. J’avais vu de bons avis sur le site beauté-test.com

Sauf qu’en lisant la notice de cette coloration, je m’étais découragée et je l’ai rangé dans mon placard pendant… plus d’un an ! C’est d’ailleurs pour cette raison que la boite à l’air un peu vieillotte sur la photo. 🙂 

Je me suis finalement décidée à sauter le pas, cette coloration végétale à base de henné est une grande première pour moi ! J’en ai d’ailleurs retirer des leçons, et je vous dirais tout ça à la fin de l’article !

Pourquoi avoir choisi cette coloration végétale ? La marque Khadi m’a semblé être une marque de qualité car il y a le logo BDIH.

La charte B.D.I.H assure :

  • L’utilisation exclusive de produits issus de l’agriculture biologique
  • L’absence d’huiles minérales comme la paraffine ou l’absence de silicones
  • L’utilisation limitée de conservateurs
  • L’exclusion de produits conservés sous rayonnement radioactifs
  • L’absence de tests sur les animaux

Composition de la coloration végétale Khadi (noisette)

  • Indigo : cheveux doux, souples et brillants et colore les cheveux en noir
  • Amla : facilite la coloration des cheveux, et favorise la pousse
  • Henné : ce hénné là colore en chatain
  • Bhringaraj : fortifiant des cheveux, et aide à lutter contre l’apparition de cheveux blancs
  • Neem : apaise les cuirs chevelus irrités, et permet d’éliminer les pellicules

Comme j’avais perdu la notice, j’ai décidé de me fier seulement aux instructions écrites sur la boite. (Sauf que je l’ai avez lu qu’à moitié !)

Les étapes pour faire la coloration végétale

Je vais vous dire ce que j’ai fait, (et ce que j’aurais du faire).

1. Dans un premier temps, j’ai préparé le mélange eau poudre, j’ai d’abord fait chauffé de l’eau dans une bouilloire. Avec un thermomètre, j’ai ajusté la température de l’eau pour être à peu près 50°C selon les consignes.

L’étape du mélange eau chaude poudre à bonne température est apparemment très importante ! Car l’indigo contenu dans la coloration a tendance à virer au rouge à haute température, d’où l’utilité d’avoir un thermomètre.

J’ai fait un bain-marie avec le reste d’eau chaude pour maintenir la préparation à la bonne température, c’est ce qui est recommandé.

2. Je me suis aperçu ensuite que j’aurais du laver mes cheveux avant pour éviter que la préparation ne refroidisse, je me suis donc dépêchée de me  faire un shampoing ! Ensuite, j’ai séché mes cheveux avec une serviette.

3. Avec un pinceau à coloration j’ai commencé à me tartiner de cette pâte verte. Il est indiqué sur la boite de le faire mèche par mèche, mais ça m’a semblé difficile à mettre en œuvre. Et plus j’en mettais sur mes cheveux, plus je commençais à flipper ! J’avais l’impression d’avoir de la boue sur la tête !

 

Heureusement que mon mec n'était pas là, sinon il aurait sans doute prit peur ! 🙂 

4. Une fois que j'avais la tête complétement entartinée de cette boue verte, j'ai mis une charlotte histoire de maintenir la coloration au chaud.

5. J'ai laissé agir la coloration pendant environ 35 minutes. Sachant qu'on peut laisser poser jusqu'à 2 heures sans problèmes d'après ce qui est dit sur la boite.

Avec un peu de recul, je me suis dit que j'aurais peut être du laisser poser 1 heure. (Mais j'avais commencé à imaginer des scénarios catastrophe de cheveux rouges ou verts ! Il parait que l'indigo + hénné peuvent donner une teinte verdâtre ou bleu !)

6. Après j'ai rincé mes cheveux dans l'évier de la cuisine (j'avais prévu le coup, je n'avais pas envie d'encrasser la baignoire..!), ça m'a prit un bon moment de rincer tout ce paquet de poudre que j'avais sur la tête. Finalement au bout de 10 minutes, je suis arrivée au bout du rinçage !

7. J'ai ensuite pré séché mes cheveux dans une serviette, et terminer par l'étape du peignage . Il ne faut pas laver ses cheveux avec un shampoing pour enlever les résidus de poudre, il faut attendre au moins 24 heures.

Résultats après séchage de mes cheveux à l'air libre

  • Couleur de mes cheveux légèrement plus foncée (c'est ce que je voulais)
  • Cheveux brillant
  • Plus de volume
  • Cheveux légèrement secs

- Avantages de cette coloration végétale

  • Produit colorant naturel, non polluant, et non toxique
  • N'abime pas les cheveux contrairement aux colorations classiques
  • Apporte un soin en plus de la coloration
  • La boite peut facilement servir pour deux utilisations sur cheveux mi-longs, donc économique

- Inconvénients de cette coloration végétale

  • Etant novices avec le henné et les colorations de manière générale, je n'ai pas considéré l'utilité de mettre des gants (oui je sais c'est un peu bête de ma part !) Je me suis donc retrouvée pendant 3 jours avec des traces de henné sur les mains et les ongles, même après décapage au savons !
  • Une odeur d'herbe s'était énormément imprégnées sur mes mains ! Par contre l'odeur sur mes cheveux ne m'a pas dérangée plus que ça.
  • Le rinçage fastidieux pour enlever les résidus de poudre
  • (Le nettoyage !)

Résultats à J+1

  • Mes cheveux ont un peu foncé dans la nuit
  • Cheveux soyeux
  • Mes cheveux n'avaient plus l'air d'être secs
  • Toujours autant de volume

Résultat à J+2

  • La couleur n'a pas dégorgée après avoir fait mon shampoing
  • Mes cheveux sont toujours aussi foncé qu'à J+1
  • Cheveux toujours brillant et doux

Mon avis sur cette coloration végétale

Je n'ai pas d'élément de comparaison, mais je suis quand même assez satisfaite du résultat, (indépendamment du fait que j'ai galéré).

Je suis trouve qu'il faut être quand même être extrêmement motivée pour se lancer dans ce type de coloration ! Çà m'a prit environ 2 heures, de la préparation au nettoyage.

Mais je trouve que le résultat en vaut quand même la chandelle. Peut être que ce sera moins pénible de se faire aider par une coiffeuse à domicile ou par une amie.

Je pense que j’achèterai encore cette coloration, maintenant que je sais comment m'y prendre je saurais mieux m'en sortir !

J'avais commencé à regretté de n'avoir laisser poser que 35 minutes, mais le hénné a bien foncé mes cheveux.

Finalement heureusement que je n'ai pas attendu plus longtemps, je ne voulais pas non plus me retrouvée avec les cheveux noirs.

Je ferais des updates de cet article pour vous dire comment a évoluer la couleur de mes cheveux :

Résultat à J+10

Résultat légèrement décevant à J+10, j'ai retrouvé ma couleur naturelle au bout du quatrième ou cinquième shampoing.

Point positif : j'ai toujours les cheveux plus brillant et plus doux.

Finalement je me suis emballée un peu vite ! Peut être que me cheveux ne fixent pas suffisamment la couleur, ou bien le temps de pose était peu être trop court !

Et vous, avez-vous déjà tester des coloration végétale à base d'henné ? Répondez à cette question en dessous de cet article. 🙂 

About The Author

Emmanuelle

Je m’appelle Emmanuelle, j’ai 24 ans et j’habite Ile-de-France. Je m’intéresse à l’aromathérapie et à la phytothérapie depuis quelques temps et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire un blog. Je souhaite par ce site partager mes connaissances sur ces thématiques mais aussi pouvoir créer un échanges avec mes lecteurs. Pourquoi les méthodes naturelles ? Etant de formation chimiste, je me suis intéressée de près à la composition de mes produits de beauté, et je me suis aperçue que l’intégralité de mes cosmétiques contenaient beaucoup de produits nocifs pour la santé. Dans un premier temps j’ai décidé de faire un grand tri dans mes produits et de garder seulement ceux que je n’arrivais pas remplacer par du bio. Mais par la force des choses, j’ai dû radicalement changer mes habitudes après voir fait allergies sur allergies à cause de mes produits de maquillage et soins pour la peau. Pendant plusieurs fois, je n’avais pas d’autres alternatives que d’utiliser uniquement des huiles végétales comme soins pour la peau, et bien sur j’avais stopper le fond de teint et la poudre, car ma peau ne supportait plus rien. C’est ce qui m’a en partie décidée à sauter le pas pour de bon avec les produits naturels et bio, je n’utilise plus de produits non bio, et depuis environ un an je fais mes propres cosmétiques pour contrôler les ingrédients que je mets à l’intérieur. Mon intérêt pour les huiles essentielles est venu par après, il faut dire que je n’y connaissais pas grand-chose. La seule huile essentielle que je possédais était une huile essentielle de tea tree et je ne savais qu’une chose de son utilisation, j’avais lu dans un magazine qu’on pouvait l’utiliser sur les boutons. C’est pour vous dire à quel point je n’avais pas une connaissance très étendue des huiles essentielles. En fait j’ai commencé à comprendre comment les utiliser avec un livre que l’on m’avait offert, et même avec ce livre je n’avais pas saisi tous les aspects de l’aromathérapie. J’ai dû lire un bon nombre de livres avant de comprendre vraiment à quoi servait les huiles essentielles et les différents usages. Parallèlement je me suis intéressée à la phytothérapie, car il faut savoir que les médicaments actuels sont à 70 % dérivés de molécules naturelles, et notons tout de même qu’au jour d’aujourd’hui peu de personnes sur cette terre ont accès aux médicaments, la phytothérapie est la première médecine des hommes. La pharmacopée chinoise, indienne n’ont plus a démonter leur efficacité. Outre la phytothérapie, j’ai découvert une autre méthode plus prisée des Anglo saxons. Les fleurs de bach, je pense que cette méthode inspirée du principe de l’homéopathie peut trouver sa place à côté de l’aromathérapie. Cette technique naturelle permet de rétablir différents états émotionnels. J’en parlerai sur le blog au même titre que les huiles essentielles et les plantes médicinales. Il vrai que je parle beaucoup des méthodes naturelles mais je ne perds pas de vue le terrain… C’est bien pour cela que je précise dans mes articles que telle ou telle méthode ne peut pas corriger des mauvaises habitudes comme la malbouffe, ou l’inactivité. Il faut bien comprendre que ces alternatives naturelles sont à inclure dans les cadre d’un mode de vie sain. Je vous souhaite une bonne navigation sur le blog !

2 Comments

  • Esthelle

    Reply Reply 29 juillet 2016

    Bonjour!
    Je suis fan de henné mais il y a un aspect qui me dérange plus que les autres ; c’est l’odeur persistante malgré un long, très long rinçage…
    Tu as une astuce pour cela??

    • Emmanuelle

      Reply Reply 7 août 2016

      Bonjour Esthelle, je pense qu’on peut ajouter 1 ou 2 gouttes d’HE de citron/orange/lavande dans la préparation d’hénné pour parfumer. Je n’ai pas testé, mais ça devrait améliorer la situation ! 😉

Leave A Response

* Denotes Required Field